L'état de la recherche sur la trisomie 21

Dernière mise à jour 21/03/19 | Audio
Loading the player ...
Le 21 mars est la Journée mondiale de la trisomie 21 ou syndrome de Down.

Une journée qui revêt un caractère particulier en 2019, soixante ans pile après la découverte du chromosome surnuméraire responsable de ce qu'on appelait alors le mongolisme. L'occasion pour Stéphane Délétroz de faire le point sur cette particularité chromosomique et sur l'état de la recherche.

Avec la généticienne Ariane Giacobino, responsable de la consultation Trisomie 21 des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG).

La Journée mondiale de la trisomie 21

Trisomie 21 (HUG)

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Covid-19

Les "orteils Covid" ou la résistance innée au SARS-CoV-2

Vous avez eu un ou des orteils bleus violacés lors du pic dʹépidémie du Covid, sans avoir de symptômes ni même de test positif au coronavirus?
Lire la suite
Grippe

Les cauchemars de la fièvre

Comme si ça ne suffisait pas dʹêtre mal fichu, fiévreux avec le nez qui coule et des frissons, les nuits des personnes grippées sont souvent accompagnées...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
LMD_trisomie_nouveau_traitement

Trisomie 21: un nouveau traitement source d’espoir

Des chercheurs du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), en collaboration avec une équipe de l’Inserm (France), ont montré qu’il était possible d’améliorer les capacités cognitives des patients atteints de trisomie 21 grâce à une thérapie hormonale. Les résultats de cette étude pilote ont été publiés dans la revue Science.
Tubes d'analyses

Trisomies 13 et 18: grosses divergences sur la «qualité de vie»

S’intéresser aux personnes porteuses d’une anomalie chromosomique n’est jamais une chose très facile. Des chercheurs de Montréal l’ont fait. Ils ont cherché à évaluer de quelle manière les parents perçoivent ce qu’il en est de la «qualité de vie» de leur enfant trisomique. Puis, ils ont fait de même avec les médecins prenant en charge ces mêmes enfants. Les résultats donnent amplement matière à réflexion.
interview_antonarakis_genetique

«Les avancées de la génétique vont changer la pratique de la médecine et l’éthique de la procréation»

Directeur du département de médecine génétique de l’Université de Genève, le professeur Stylianos Antonarakis a étudié les causes de plusieurs maladies héréditaires et découvert des gènes responsables de la trisomie 21. Il retrace son parcours et évoque l’avenir du diagnostic génétique.
Videos sur le meme sujet

Du nouveau dans le domaine de la trisomie 21

Un nouveau pas a été franchi dans l’explication de la trisomie 21, appelée aussi le syndrome de Down, une maladie génétique fréquente.

La Trisomie 21 à l’heure du choix

Le dépistage prénatal de la Trisomie 21 est une avancée technologique, mais il place aussi les parents devant une décision difficile: faut-il interrompre la grossesse?