Scoliose : remettre le dos droit

Dernière mise à jour 28/07/11 | Vidéo
La scoliose est une déformation de la colonne vertébrale qui débute le plus souvent durant la croissance et touche sept fois plus de filles que de garçons.

La scoliose apparaît souvent au début de la puberté, un dépistage systématique est donc organisé auprès des enfants de 11 à 13 ans. Celui-ci sert à anticiper une situation médicale qui peut poser problème, et adresser l’enfant à un spécialiste si nécessaire. Dans 70% des cas, la cause est inconnue et on parle alors de scoliose idiopathique. Dans les autres cas, les scolioses sont d'origine malformative ou neurologique. Explications et témoignages.

Source

Pulsations TV - 98 - mai 2009

Vidéo originale: http://www.dailymotion.com/video/xc6dbc_la-scoliose-remettre-le-dos-droit_tech?search_algo=1

A LIRE AUSSI

Maladies infectieuses

Et si le rhume protégeait du coronavirus

Certains cellules immunitaires développées par le corps contre le Sars-Cov-2 sont identiques à celles développées contre quatre autres coronavirus fréquents,...
Lire la suite
Maladies infectieuses

Le premier masque anti-virus sʹarrache

Mary Vakaridis présente le tout premier masque anti-virus au monde, une innovation mise au point entre Lausanne et Zurich.
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Faut-il faire un dépistage précoce de la scoliose chez l’enfant?

Faut-il faire un dépistage précoce de la scoliose chez l’enfant?

Le dépistage de la scoliose est simple, mais est-il nécessaire de l’effectuer dès le plus jeune âge?
Videos sur le meme sujet

Les enfants face au coronavirus

Les enfants infectés par le SARS-CoV-2 ont une charge virale aussi importante que les adultes mais sont de plus faibles vecteurs de transmission du virus.

Être para ou tétraplégiques en temps de confinement

Anne Baecher s'interroge sur le vécu des blessés médullaires, les personnes paraplégiques ou tétraplégiques, durant cette période de confinement.

Ma santé confinée: un peu de tai-chi

Que ce soit au niveau du corps ou de la tête, le confinement ne doit pas se traduire par une dégradation de la santé.