CIV et CIA ou quand le cœur des nouveau-nés connaît des défaillances

Dernière mise à jour 03/04/19 | Audio
Loading the player ...
Parmi les malformations cardiaques les plus fréquentes chez les nourrissons figurent la communication interventriculaire (CIV) et la communication interauriculaire (CIA).

Autrefois, lʹespérance de vie de ces enfants était très courte et pénible. Heureusement, les progrès de la médecine, notamment en chirurgie, ont tout changé.

On en parle avec René Prêtre, chef du Service de chirurgie cardiovasculaire du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV). Le témoignage de Romano, premier enfant opéré au CHUV en 1968. Un dossier d'Anne Baecher.

La prise en charge chirurgicale des maladies cardiaques chez l'enfant au CHUV

La Fondation Le Petit Cœur

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Grippe

Les cauchemars de la fièvre

Comme si ça ne suffisait pas dʹêtre mal fichu, fiévreux avec le nez qui coule et des frissons, les nuits des personnes grippées sont souvent accompagnées...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
La concertation médicale pour mieux traiter les anomalies vasculaires

La concertation médicale pour mieux traiter les anomalies vasculaires

Les anomalies vasculaires sont des affections rares présentes dès la naissance. Elles sont dues à la prolifération anormale des cellules situées sur la paroi interne des vaisseaux (tumeurs vasculaires) ou à une altération structurelle des vaisseaux sanguins (malformations vasculaires). La concertation des professionnels de santé est gage d’une prise en charge réussie des patients présentant ces affections congénitales rares qui ne se manifestent parfois qu’à l’âge adulte.
Des chirurgiens suisses sont parvenus à séparer deux sœurs siamoises nées prématurément

Des chirurgiens suisses sont parvenus à séparer deux sœurs siamoises nées prématurément

Réunissant des spécialistes de Berne et de Genève, une équipe multidisciplinaire a réussi cette première au terme d’une intervention de plus de cinq heures. Explications.
Construire sa vie d’adulte avec une maladie chronique

Construire sa vie d’adulte avec une maladie chronique

Un enfant ou un adolescent souffrant d’une maladie chronique n’est pas seulement un patient. C’est un adulte en devenir, avec une vie à construire, des rêves à réaliser. Et en même temps, il lui faut faire face aux exigences d’un traitement ou aux contraintes liées à la maladie ou au handicap. En parallèle, il doit passer d’un suivi dans les services pédiatriques à un suivi dans les services de médecine adulte.
Videos sur le meme sujet

Le situs inversus ou les organes en miroir

Gros plan sur une anomalie congénitale présentée par moins d'une personne sur 10'000: le "situs inversus".

Le point sur les fentes labio-maxillo-palatines

Anne Baecher vous dit tout sur les fentes labio-maxillo-palatines, ces fentes qui peuvent toucher la lèvre supérieure, le maxillaire supérieur et le palais des bébés à leur naissance.

Le mystère des enfants nés sans main ou bras

En France, 18 naissances groupées d’enfants sans doigts, sans main ou sans bras ont donné lieu à une enquête sur les causes.