Hépatites: les connaître et s’en protéger

Dernière mise à jour 13/07/22 | Article
PULS_hepatites_proteger
A, B, C… l’hépatite existe sous des formes multiples, certaines plus dangereuses que d’autres. Petit tour des hépatites virales et des moyens de s’en prémunir.

Hépatite A (HAV)

  • Incubation: 15-45jours
  • Évolution chronique: non
  • Transmission: entérique
  • Vaccin: oui

Hépatite B (HBV)

  • Incubation: 45-160jours
  • Évolution chronique: oui
  • Transmission: parentérale
  • Vaccin: oui

Hépatite C (HCV)

  • Incubation: 15-150jours
  • Évolution chronique: oui
  • Transmission: parentérale
  • Vaccin: non

Hépatite D (HDV)

  • Incubation: 30-60jours
  • Évolution chronique: oui
  • Transmission: parentérale
  • Vaccin: oui

Hépatite E (HEV)

  • Incubation: 15-60jours
  • Évolution chronique: rare
  • Transmission: entérique
  • Vaccin: oui

L’hépatite, c’est quoi?

L’hépatite est une inflammation du foie principalement due à cinq virus: A, B, C, D et E. Parmi ces hépatites virales, on distingue notamment celles avec évolution chronique de la maladie (B, C, D et rarement E) et celle sans (A). «L’hépatite chronique est sournoise, car asymptomatique et donc peu détectée. Elle présente pourtant un réel danger, car elle peut évoluer en fibrose, puis en cirrhose et enfin en cancer du foie», alerte le Pr Francesco Negro, médecin adjoint agrégé au Service de gastro-entérologie et hépatologie des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG).

Les hépatites A et E

Transmis par ingestion d’eau ou d’aliments contaminés, les virus A et E provoquent des épisodes aigus guérissant généralement de façon spontanée. Lorsqu’ils sont symptomatiques, ils induisent le plus souvent une fatigue importante, des troubles digestifs, des courbatures et des jaunisses.

Si l’hépatite A peut se transmettre lors de relations sexuelles particulièrement entre individus masculins, elle est principalement contractée lors d’un voyage dans des endroits aux conditions d’hygiène insuffisantes, notamment les régions tropicales et subtropicales. Le moyen le plus simple de s’en prémunir reste le vaccin. «Si l’on voyage dans des zones à forte prévalence sans avoir fait le vaccin, il faut éviter les glaces, les boissons avec des glaçons et les fruits de mer. De plus, il convient de ne boire que de l’eau issue de bouteilles scellées», conseille le Pr Negro.

L’hépatite E s’observe quant à elle de plus en plus fréquemment sous nos latitudes. Son infection est le plus souvent bénigne, mais elle peut parfois présenter des manifestations neurologiques sévères. Elle se transmet par la viande de porc et de gibier contaminée, qu’il est donc recommandé de bien cuire.

L’hépatite B et D

L’hépatite B possède trois principaux modes de transmission: sanguine, sexuelle et de la mère à l’enfant. Seul un cinquième des épisodes aigus présentent des symptômes, qui disparaissent dans la phase chronique de la maladie. L’évolution vers la forme persistante, fréquente chez les enfants de moins de 5 ans, est toutefois rare lorsque le virus est contracté à l’âge adulte. Une hépatite B chronique se traite, mais sa guérison complète est rare. Un vaccin permet de s’en protéger, recommandé pour les nourrissons ainsi que certains groupes à risque. L’Office fédéral de la santé publique en a établi la liste complète qu’il est conseillé de consulter: elle comprend notamment les personnes ayant des relations sexuelles multiples et non protégées et les usagers et usagères de drogues par voie intraveineuse. «En Suisse, la vaccination et le dépistage systématique des femmes enceintes ont réduit les cas d’hépatite B chronique. On estime toutefois que des milliers de porteurs et porteuses du virus ignorent encore leur condition. Un dépistage serait donc toujours utile, surtout chez les personnes en provenance de pays à forte endémicité», explique le spécialiste.

L’hépatite D ne peut quant à elle survenir qu’en présence de la B, dont elle possède les mêmes modes de transmission. Chronique, c’est la plus sévère des hépatites virales: elle double le risque de cancer du foie et son taux de guérison est faible. La meilleure prévention est le vaccin contre l’hépatite B.

L’hépatite C

L’hépatite C se transmet par le sang, notamment lors du partage de matériel d’injection, de pratiques sexuelles pouvant engendrer des lésions ou de l’utilisation de matériel mal stérilisé (piercings, manucure, tatouages, etc.). Un risque existe aussi chez les personnes ayant reçu une transfusion sanguine avant juillet 1992. Cette hépatite devient chronique dans la majorité des cas et il n’existe pas de vaccin pour s’en prémunir. L’infection passe souvent inaperçue et il est estimé qu’en Suisse un tiers des personnes touchées ignorent l'être. «Dans notre pays, quelque 200 décès sont dus à l’hépatite C chaque année. C’est cinq fois plus que le VIH et ce chiffre est probablement sous-évalué», indique le Pr Negro, qui incrimine un manque de connaissances de cette pathologie au sein de la population. Car l’hépatite C chronique se traite et guérit même complètement si un dépistage est fait à temps. Ce dernier est donc primordial et conseillé aux personnes à risque.

_____

Article repris du site  pulsations.swiss

A LIRE AUSSI

Asthme
La toux sèche: un signal d’alarme émis par le corps

La toux sèche: un signal d’alarme émis par le corps

L’automne et l’hiver venant, nous allons à nouveau être secoués par des quintes de toux. Un rhume, une...
Lire la suite
Calculs rénaux et biliaires
Quand faire pipi pose problème

Quand faire pipi pose problème

Vous ressentez des brûlures ou des douleurs en urinant? Vous faites une pause pipi toutes les 10 minutes?...
Lire la suite
Traumatisme crânien
La sortie du coma passe par la stimulation des sens

La sortie du coma passe par la stimulation des sens

Le coma peut survenir après un accident ou une infection. Ou être provoqué par les médecins pour mettre...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
VS22_diabete_mission_prevention

Diabète de type 2: mission prévention

Fléau touchant près de 4% de la population suisse, le diabète de type 2 découle bien souvent d’un mode de vie alliant sédentarité, surpoids et alimentation excessive ou déséquilibrée. Bonne nouvelle: activité physique et alimentation peuvent aussi se muer en puissants leviers pour déjouer la maladie.
Maladies sur le meme sujet
Les hépatites virales

Hépatites B et D

Les hépatites virales sont des maladies inflammatoires du foie causées par différents virus, dont les virus de l’hépatite A, B, C, D ou E

Les hépatites virales

Hépatite C

Les hépatites virales sont des maladies inflammatoires du foie causées par différents virus, dont les virus de l’hépatite A, B, C, D ou E

Les hépatites virales

Hépatites A et E

Les hépatites virales sont des maladies inflammatoires du foie causées par différents virus, dont les virus de l’hépatite A, B, C, D ou E