Sucre: les édulcorants artificiels ne sont pas une solution miracle

Dernière mise à jour 14/07/16 | Article
Les édulcorants artificiels sont très populaires pour lutter contre l’obésité et le diabète de type 2. Leur efficacité n’est cependant pas avérée et il est nécessaire d’y recourir avec prudence.

L’obésité et le diabète de type 2, des maladies liées notamment à la consommation de sucre, sont en forte progression dans le monde. Les édulcorants artificiels apparaissent comme le meilleur moyen d’y remédier. Ces substituts permettent à première vue d’obtenir le goût désiré –leur pouvoir sucrant est jusqu'à 300 fois plus élevé que celui des édulcorants naturels– tout en évitant l’apport calorique. Des qualités qui expliquent leur succès: sur le marché depuis plus d’un siècle, leur utilisation est en constante augmentation.

Pas d’impact significatif

Pourtant, les études menées ces quarante dernières années ne permettent pas d’affirmer avec certitude qu’ils ont un impact significatif sur le contrôle du taux de sucre dans le sang. Les conclusions divergent: certaines recherches montrent que les édulcorants artificiels induisent une prise de poids et l’augmentation du diabète de type 2. Une étude publiée dans la revue Nature indique aussi qu’ils pourraient entraîner une intolérance au glucose, ce qui signifie que le taux de sucre dans le sang reste globalement trop élevé, ce qui entraîne un état pré-diabétique. Par ailleurs, les personnes qui recourent aux édulcorants ont tendance à compenser les calories économisées en augmentant la consommation d’autres types d’aliments, ce qui peut augmenter l’apport calorique global.

D’autres études indiquent que les édulcorants artificiels ont un effet positif sur le taux de sucre dans le sang, et d’autres encore concluent à leur absence d’effet, les comparant à un placebo. L’interprétation des résultats est encore compliquée par le fait que les édulcorants sont généralement consommés par des personnes qui risquent déjà fortement de développer un diabète.

Privilégier le naturel

Les édulcorants artificiels ne sont donc pas une solution miracle. Ils ne représentent une alternative aux nourritures à sucres ajoutés que si leur usage reste modéré. Enfin, il faut garder à l’esprit que les aliments issus d’un processus industriel ne remplaceront jamais les denrées et boissons naturelles comme les fruits, les légumes et l’eau: ces derniers doivent toujours être privilégiés.

________

Références

Adapté de «Edulcorants artificiels et diabète: faux amis?», Drs Christel Tran et François R. Jornayvaz, Service d’endocrinologie, diabétologie et métabolisme, Centre des maladies moléculaires (CT) CHUV, 1011 Lausanne, In Revue Médicale Suisse (2015;11:1246-9). En collaboration avec les auteurs.

A LIRE AUSSI

Asthme
La toux sèche: un signal d’alarme émis par le corps

La toux sèche: un signal d’alarme émis par le corps

L’automne et l’hiver venant, nous allons à nouveau être secoués par des quintes de toux. Un rhume, une...
Lire la suite
Hernie discale
Neuf hernies discales sur dix se soignent sans chirurgie

Neuf hernies discales sur dix se soignent sans chirurgie

Quand faut-il alors s’alarmer si on souffre d'une hernie discale? Et surtout, quels sont les risques...
Lire la suite
BPCO
Toux chronique de l’adulte: mieux vaut consulter

Toux chronique de l’adulte: mieux vaut consulter

La toux chronique, qui dure depuis plus de huit semaines, fait partie des motifs de consultation les...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
innovations_diabétiques

Ces innovations qui améliorent la vie des diabétiques

En matière de prise en charge du diabète, la révolution est pour bientôt. Un certain nombre de nouveautés simplifient déjà le quotidien des patients diabétiques de type 1 et 2. Passage en revue avec le professeur Jacques Philippe, chef du Service d’endocrinologie, diabétologie, hypertension et nutrition aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG).

Le foie, usine de production et station d’épuration

Il participe à la digestion et à bien d’autres fonctions, parfois affectées par des virus ou par l’alcool. Ou encore par un excès de graisse, qui engendre une maladie en plein boom: la stéatose non alcoolique.
Videos sur le meme sujet

Diabète: quand le sucre s'en mêle!

On en parle beaucoup, mais qu'est véritablement le Diabète? Maladie en recrudescence dans notre société, elle est liée entre autre avec notre mode de vie. Petit tour d'horizon de cette vaste maladie avec le Dr Nicolas de Kalbermatten.
Maladies sur le meme sujet
Diabete

Diabète

Le diabète est une anomalie de l’utilisation du sucre (glucose) en raison d'un manque d'insuline ou d'une moins grande sensibilité de l'organisme à l'insuline.

Symptômes sur le meme sujet
J'urine beaucoup et souvent

Polyurie

J’urine beaucoup et souvent