Manger sainement pour ses yeux

Dernière mise à jour 05/10/21 | Article
Comme les autres parties de notre corps, les yeux profitent d’une alimentation saine et variée. En cas de maladie oculaire, l’apport de nutriments ciblés pourrait même soutenir la guérison.

Cuisiner pour la santé de vos yeux

Vous souffrez de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) ou souhaitez tout simplement prendre soin de votre santé oculaire? Retina Suisse édite, avec Bayer, un livre de recettes de cuisine* pour une alimentation riche en vitamines, en lutéine et en zéaxanthine. Des recettes variées, digestes et faciles à réaliser, y compris pour les personnes souffrant d’un handicap visuel. Soupes, salades, poissons, viandes, desserts: il y en a pour tous les goûts et de toutes les couleurs! 

* Retina Suisse, Cuisiner pour la santé de vos yeux. Recettes raffinées contenant de la lutéine. Plus d’informations: www.retina.ch/fr/services/ livre-de-cuisine 

«Mange tes carottes, c’est bon pour les yeux!» Même s’il y a du vrai dans cette affirmation (lire plus loin), il n’existe a priori pas d’aliment miracle pour la vue. L’impact de l’alimentation sur la santé des yeux est toutefois un domaine encore peu investigué: «Les études scientifiques, peu nombreuses ou n’ayant été réalisées que sur de petites cohortes, ne permettent pour l’heure pas de conclure à des recommandations claires et définitives», précise la Dre Anne- Laure Quertinier, médecin dans les unités de rétine médicale et glaucome de l’Hôpital ophtalmique Jules-Gonin. Néanmoins, si on considère qu’une alimentation variée et équilibrée, dès la petite enfance, participe à la bonne santé de nos organes, il en va de même pour les yeux. Plusieurs nutriments jouent un rôle important dans les fonctions visuelles en raison de leur pouvoir antioxydant ou antiinflammatoire, principalement. 

C’est le cas des vitamines A, C et E. En limitant le stress oxydatif, responsable de dégâts au niveau cellulaire, elles auraient par exemple un effet «protecteur» contre la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) ou la cataracte. La vitamine A (présente dans les carottes, courges, patates douces, foie de veau, etc.) participe au bon fonctionnement des photorécepteurs, dont le rôle est de transformer la lumière en influx nerveux. Les vitamines C (agrumes, fraises, raisins, poivrons, brocolis, etc.) et E (amandes, noisettes, graines de tournesol, huiles végétales, etc.) sont quant à elles de puissants antioxydants qui permettent l’élimination des radicaux libres. 

Manger avec les yeux 

Les pigments aussi sont importants pour nos yeux. Les caroténoïdes, en particulier la lutéine et la zéaxanthine – que l’on retrouve dans les fruits et légumes colorés (carottes, maïs, poivrons, etc.) mais aussi dans les jaunes d’oeufs –, protègeraient de la dégénérescence maculaire, selon diverses études. C’est aussi le cas des légumes à feuilles (épinards, brocolis, choux frisés, etc.) qui en contiennent. «Il faut manger coloré pour le plaisir des yeux, mais aussi pour leur santé!», sourit la Dre Quertinier. Les omégas 3, ces acides gras que l’on trouve dans certains poissons (saumon, sardines, maquereau, etc.), les graines, l’huile de lin, la mâche ou encore le pourpier, et qui entrent dans la constitution des membranes cellulaires, auraient un effet anti-inflammatoire intéressant. D’autres hypothèses tournent autour du microbiote intestinal, qu’une alimentation riche en sucre raffiné peut appauvrir. Plusieurs études s’intéressent à son rôle dans certains processus inflammatoires, explique la spécialiste: «Selon sa composition, le microbiote pourrait moduler la réponse inflammatoire associée à la DMLA.» Pour une meilleure santé des yeux, la Dre Quertinier recommande une alimentation variée, de type méditerranéenne, riche en produits frais, en fruits et légumes, avec des huiles végétales, des graines et des oléagineux. Une supplémentation n’est, de manière globale, pas indiquée. «Mais lorsqu’il y a des carences ou des difficultés d’absorption, la prise de compléments alimentaires peut aider», nuance la spécialiste. 

___________

Article repris du site  BienVu!

A LIRE AUSSI

Asthme
La toux sèche: un signal d’alarme émis par le corps

La toux sèche: un signal d’alarme émis par le corps

L’automne et l’hiver venant, nous allons à nouveau être secoués par des quintes de toux. Un rhume, une...
Lire la suite
Calculs rénaux et biliaires
Quand faire pipi pose problème

Quand faire pipi pose problème

Vous ressentez des brûlures ou des douleurs en urinant? Vous faites une pause pipi toutes les 10 minutes?...
Lire la suite
Traumatisme crânien
La sortie du coma passe par la stimulation des sens

La sortie du coma passe par la stimulation des sens

Le coma peut survenir après un accident ou une infection. Ou être provoqué par les médecins pour mettre...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
VS22_diabete_mission_prevention

Diabète de type 2: mission prévention

Fléau touchant près de 4% de la population suisse, le diabète de type 2 découle bien souvent d’un mode de vie alliant sédentarité, surpoids et alimentation excessive ou déséquilibrée. Bonne nouvelle: activité physique et alimentation peuvent aussi se muer en puissants leviers pour déjouer la maladie.
Maladies sur le meme sujet
Macula

Dégénérescence maculaire liée à l'âge

La dégénérescence maculaire (DMLA) touche la rétine. Elle se manifeste par des difficultés pour lire, une vision déformée ou une tache noire au centre de la vision.

Symptômes sur le meme sujet
Un zoom sur un oeil

Vue qui baisse

Je vois moins bien
Un oeil rouge

Œil rouge

J’ai l’œil rouge / mal à l’œil
Une bibliothèque

Vision déformée

Je vois tordu