Communiquer avec une personne atteinte de démence

Dernière mise à jour 06/07/11 | Article
personne en consolant une autre
Communiquer avec une personne atteinte de démence n’est pas facile. Cela demande une adaptation constante aux capacités de votre interlocuteur.
HUG

Un article des Hôpitaux Universitaires de Genève

Qu'est-ce qu'une démence?

La démence est une affection qui entraîne une détérioration du fonctionnement intellectuel. Elle se caractérise par un déclin des facultés mentales, notamment des fonctions cognitives :

  • mémoire
  • attention
  • parole
  • orientation
  • capacité à reconnaître des personnes
  • planification d’activités
  • organisation de la vie courante.

Ces symptômes s’accompagnent d’une modification du comportement et de l’humeur :

  • agitation
  • angoisse
  • dépression (parfois hallucinations).

Il s’agit d’un processus irréversible qui conduit progressivement à une perte d’autonomie.

Parmi les différents types de démence, la maladie d’Alzheimer est la plus fréquente.

Comment communiquer avec votre proche?

Communiquer avec une personne atteinte de démence n’est pas facile. Cela demande une adaptation constante aux capacités de votre interlocuteur.

Quelques règles simples
  • saluez-la, présentez-vous et parlez clairement
  • assurez-vous de son confort
  • prévoyez et prenez du temps
  • mettez-vous en face, à la même hauteur, pour attirer son regard
  • installez-vous dans un lieu calme et éclairé
  • pensez à ses lunettes, prothèses auditives et dentaires
  • servez-vous des mots et aussi des gestes
  • ne donnez qu’une information à la fois
  • posez des questions simples dont la réponse est oui ou non.
Savoir écouter
  • faites-lui répéter une fois, pas davantage, en cas d’incompréhension
  • reconnaissez ses sentiments et émotions et dites-le («je vous sens triste»)
  • ne la jugez pas et n’exigez pas qu’elle abandonne ses convictions
  • établissez, au besoin, un contact physique avec la main à un endroit neutre du corps, comme le bras, sans le serrer
  • valorisez l’échange et remerciez.

La communication passe par la tendresse, le toucher, la disponibilité, une attitude chaleureuse et réceptive.

Évitez de
  • contredire
  • critiquer
  • gronder
  • punir
  • infantiliser en geste et en parole
  • placer la barre trop haut
  • multiplier les messages durant l’entretien.
Gérer l’agressivité

Il faut du temps pour comprendre que l’agressivité est due à la maladie et qu’elle n’a rien de personnel. Vous aurez besoin de patience pour découvrir pourquoi votre proche réagit parfois si violemment.

Faire preuve d’empathie 

Se mettre à la place de l’autre permet de réduire la fréquence et l’impact des comportements agressifs.

Rappelez-vous que vous faites de votre mieux!

Comprendre l'autre

La maladie d’Alzheimer est exigeante car elle demande beaucoup d’attention de la part des proches. Il faut réapprendre à connaître celui ou celle que l’on connaissait et accepter de ne pas être reconnu complètement.

La démence affecte aussi les facultés du langage : les malades ne parviennent plus à exprimer leurs besoins et ils sont mal compris. Les comportements dépressifs ou violents sont parfois la conséquence de cette incapacité à communiquer.

Stimuler les sens

Dans un stade avancé de la maladie, quand la parole ou d’autres fonctions disparaissent, les perceptions sensorielles restent intactes. Stimulez l’odorat et le toucher avec des massages aux huiles parfumées, le toucher avec des objets divers comme des peluches, du bois.

ezembed

Source

Brochure d'information destinée aux proches, publication des Hôpitaux Universitaires de Genève

Article original: http://www.hug-ge.ch/_library/pdf/Actualite_sante/broch_demences_alzheimer.pdf

A LIRE AUSSI

Asthme
La toux sèche: un signal d’alarme émis par le corps

La toux sèche: un signal d’alarme émis par le corps

L’automne et l’hiver venant, nous allons à nouveau être secoués par des quintes de toux. Un rhume, une...
Lire la suite
Hernie discale
Neuf hernies discales sur dix se soignent sans chirurgie

Neuf hernies discales sur dix se soignent sans chirurgie

Quand faut-il alors s’alarmer si on souffre d'une hernie discale? Et surtout, quels sont les risques...
Lire la suite
BPCO
Toux chronique de l’adulte: mieux vaut consulter

Toux chronique de l’adulte: mieux vaut consulter

La toux chronique, qui dure depuis plus de huit semaines, fait partie des motifs de consultation les...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Alzheimer

Il existe enfin une piste sérieuse pour soigner l’alzheimer

Un médicament développé par une équipe zurichoise, dans le cadre d’une étude menée sur 165 patients, semble ralentir le déclin cognitif. Les spécialistes affichent un optimisme prudent.
alzheimer_aujourd'hui

Alzheimer aujourd'hui

Malgré des espoirs de traitement, la maladie d'Alzheimer reste très difficile à vivre pour les malades et leurs proches.
On souffre moins de démence qu’il y a quarante ans

On souffre moins de démence qu’il y a quarante ans

Des chercheurs américains sont arrivés à cette conclusion après avoir suivi 5000 personnes. Mais le nombre croissant de gens âgés contrecarrera cette bonne nouvelle.
Videos sur le meme sujet

Alzheimer et autres démences: dépister et anticiper

Aujourd'hui en Suisse près de 90'000 personnes sont atteinte de la maladie d'Alzheimer ou d'une autre forme de démence. Cette vidéo aborde le sujet avec le médecin chef du service de neurologie de l'hôpital de Sion.

La mémoire: les souvenirs reconstruits

La mémoire n'est pas fiable à 100%. Construite de sensations et d'émotions, elle peut nous faire défaut et être créée de toute pièce. Cela peut devenir problématique lorsqu'on y croit dur comme fer ou quand la justice s'en mêle. Témoignages.
Maladies sur le meme sujet
maladie d'alzheimer: deux personnes se tiennent la main

Maladie d'Alzheimer

La maladie d'Alzheimer est une dégénérescence du cerveau qui atteint surtout les personnes âgées, et qui a de nombreuses répercussions sur la vie quotidienne.

Symptômes sur le meme sujet
Pense-bête

Perte mémoire

J’ai (il a) des pertes de mémoire