Six bonnes raisons de bouger un maximum pour contrôler son poids!

Dernière mise à jour 03/01/12 | Le saviez-vouz
Vélo
Ces quelques conseils dispensés par un médecin spécialiste vous expliquent pourquoi il est important de réguler votre poids grâce à l’exercice.

1) Vous avez un meilleur contrôle de la prise alimentaire : vous mangez une quantité plus proche de vos besoins.

2) L’exercice permet de brûler des calories supplémentaires.

3) L’activité physique contribue au bien-être. Effectuée régulièrement, elle produit une quantité accrue d’hormones à effet «anti-dépresseur» (endorphines).

4) L’activité physique déplace l’inactivité. 1 h d’activité en plus = 1 h d’inactivité en moins.

5) L’exercice physique protège de la fonte musculaire engendrée par les régimes farfelus ou très hypocaloriques (à éviter).

6) L’activité physique accrue vous empêche de reprendre du poids (phénomène rebond) après la fin d’un plan alimentaire restrictif, c’est-à-dire après la perte de poids

Extrait de «Alimentation et surpoids à l’adolescence, Manuel de prévention et ateliers pratiques»,  Dr Dominique Durrer et Yves Schutz, Médecine et Hygiène, 2010.

 

Articles sur le meme sujet
LMD_nourriture_drogue

Obésité: quand la nourriture devient une drogue

Chez certaines personnes, manger peut se transformer en addiction avec, comme conséquence, le surpoids ou l’obésité et leurs complications. Un problème dont l’origine est en partie biologique, mais qui a aussi d’autres composantes.
Videos sur le meme sujet

Révolution dans la lutte contre l'obésité: découverte de nouvelles cellules adipeuses

Des chercheurs suisses de l'EPFL, de l'Institut de Bioinformatique, du CHUV et de l'Université de Lausanne ont identifié un nouveau type de cellules adipeuses qui pourraient expliquer pourquoi certaines personnes accumulent de la graisse autour de la taille, augmentant le risque d'obésité.
Maladies sur le meme sujet
fiche_maladie_obesite

Obésité

L’obésité est une maladie qui augmente le risque de survenue d’autres maladies et réduit l’espérance et la qualité de vie. Les patients atteints de cette accumulation anormale ou excessive de graisse corporelle nécessitent une prise en charge individualisée et à long terme, diététique et comportementale.