Brûler des calories en quelques minutes

Dernière mise à jour 23/12/11 | Le saviez-vouz
Marathon
Voici une douzaine d’astuces proposées par des médecins spécialisés en nutrition pour brûler des calories. Vous en trouverez certainement une qui vous conviendra.

Pour brûler 250 calories:

  • 15 min de squash
  • 20 min d’aérobic
  • 20 min de jogging
  • 30-40 min de vélo d’appartement
  • 30-40 min de natation
  • 30-40 min de vélo
  • 30 min de tennis
  • 30 min de marche sportive
  • 50-60 min d’aquagym
  • 60-75 min de gymnastique douce
  • 60-90 min de ménage (non mécanisé)
  • 90-105 min de cuisine

_________

Extrait de Alimentation et surpoids à l’adolescence, Manuel de prévention et ateliers pratiques, Dr Dominique Durrer et Yves Schutz, Médecine et Hygiène, 2010.

A LIRE AUSSI

Troubles digestifs
pancreas

Le fragile pancréas est une glande essentielle à la digestion

Peu connu, c’est pourtant un organe majeur. On ne le prend en compte qu’à partir de l’apparition des...
Lire la suite
Microbiote
Il est parfois difficile de distinguer les douleurs de l’intestin de celles de l’estomac

Maux de ventre et ballonnement, ça s’explique

Au plaisir de déguster un bon repas se succèdent parfois des désagréments digestifs tels que des maux...
Lire la suite
Constipation
constipation_hemorroides_lies

Constipation et hémorroïdes: des phénomènes parfois liés

Les hémorroïdes sont plus fréquentes qu’on ne le pense. Dans certains cas, elles peuvent être prévenues...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
LMD_assiette_sportif

Bienvenue dans l'assiette du sportif

Ça y est, la machine est lancée: reprise du sport et motivation au sommet sont au programme. Faut-il pour autant changer son alimentation? Pas forcément et, si oui, pas n’importe comment. Plongée dans une problématique bien plus subtile qu’elle n’en a l’air.
Videos sur le meme sujet

Le problème de l'obésité en Suisse

Le 5 mars marque la journée mondiale contre lʹobésité…
Maladies sur le meme sujet
fiche_maladie_obesite

Obésité

L’obésité est une maladie qui augmente le risque de survenue d’autres maladies et réduit l’espérance et la qualité de vie. Les patients atteints de cette accumulation anormale ou excessive de graisse corporelle nécessitent une prise en charge individualisée et à long terme, diététique et comportementale.