Des nanoparticules dans nos aliments

Dernière mise à jour 25/10/18 | Audio
Loading the player ...
Rien n'oblige pour l’instant les fabricants à indiquer sur l’étiquette de leurs produits la présence de nanoparticules.

Ces particules sont minuscules et le seul moyen pour les détecter est de passer les aliments au super-microscope... C'est ce qu'on fait les chimistes de l’OSAV et l’Institut Adolphe Merkel de l’Université de Fribourg qui ont mené une étude pilote. Résultat : elles sont bien là, ces nanoparticules ! À quoi servent-elles, où les trouve-t-on et quels effets sur l'organisme? Réponse avec Christoph Geers.

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Jeûne

L'intérêt de jeûner avant une opération chirurgicale

Cécile Guérin s'intéresse à la préparation avant une opération chirurgicale, notamment d’un point de vue nutritionnel.
Lire la suite
Anorexie

Anorexie et boulimie: des comportements alimentaires à très haut risque

Notre société fait la promotion de la minceur, parfois même de la maigreur. Cette tendance peut s'avérer dangereuse, puisqu'elle participe au développement...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Puls_dossier alimentation

Dites-moi ce que vous mangez, je vous dirai… si c’est bon pour la santé

Les études le montrent clairement: l’alimentation joue un rôle majeur dans la santé. Mais en même temps, la science qui s’intéresse aux rapports entre nutrition et santé n’en est qu’à ses débuts.
faute_fodmap

Ballonnements, diarrhée, mauvaise digestion… et si c’était la faute des FODMAP?

Ces sucres à chaînes courtes peuvent causer des problèmes aux personnes sensibles, mais attention à ne pas les éviter sans raison.
Walter Wahli: «La nutrition a une influence capitale sur nos gènes»

«La nutrition a une influence capitale sur nos gènes»

Apparue récemment, la nutrigénomique étudie les interactions entre notre alimentation et nos gènes. Son but: prévenir certaines maladies métaboliques comme le diabète en déterminant des profils alimentaires individualisés. Interview du Pr Walter Wahli, fondateur du Centre intégratif de Génomique de l’Université de Lausanne.
Videos sur le meme sujet

Et si demain nous mangions des bactéries

Avec la démographie planétaire galopante d’un côté et l’empreinte écologique de l’agriculture et surtout de l’élevage de l’autre, des scientifiques cherchent à produire des protéines de manière originale.

L'urine, notre mode de vie sous forme concentrée

Du 6 au 10 août 2018, "CQFD" s'intéresse à l'urine, au sperme, à la salive ou encore au sang.

Manger gras pour rester en bonne santé

Exit le sucre, bonjour le gras!