Anorexie et boulimie: des comportements alimentaires à très haut risque

Dernière mise à jour 04/10/11 | Vidéo
Notre société fait la promotion de la minceur, parfois même de la maigreur. Cette tendance peut s'avérer dangereuse, puisqu'elle participe au développement de certains troubles du comportement alimentaire.

Trop d'adolescentes sont obsédées par le risque de prendre du poids. Pourtant, les régimes comportent des risques. Lorsque manger fait peur ou lorsque l'on connait des épisodes de boulimie intense, on met sa santé en danger. Avec le Dr Frédéric Golay, médecin psychiatre aux Institutions Psychiatriques du Valais Romand.

A LIRE AUSSI

Intolérances alimentaires

L’Alimentation: entre mythes et réalité

Nourriture sans gluten, lait sans lactose, chips sans sel, jus de fruits extra-vitaminés, régimes pour maigrir en quatrième vitesse, cures et jeûnes divers....
Lire la suite
Troubles digestifs

Votre estomac: prenez-en bien soin!

L'estomac est bien souvent le siège de douleurs intenses de tout type : ulcère, gastrite, crampes, etc. Cette émission vous permet de faire un tour d'horizon...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
anorexie mentale

L’anorexie mentale est une maladie qui ronge et qui tue

Pour éviter qu’elle devienne chronique ou s’aggrave, il est impératif d’agir vite et de proposer une prise en charge médicale spécialisée.
L’alimentation, une question sensible à l’adolescence

L’alimentation, une question sensible à l’adolescence

Depuis 10 ans, on constate qu’un nombre grandissant de jeunes souffrent de troubles du comportement alimentaire. Quels sont-ils et pourquoi apparaissent-ils à cette période de la vie? Le point avec la Dresse Françoise Narring, responsable de l’Unité santé jeunes aux Hôpitaux universitaires de Genève.
Videos sur le meme sujet

Ma bouche et ses milliards d'habitants

Les journées de microbiologie se déroulent les 14 et 15 septembre 2016 à l'Université de Genève (Unige).

Fruits et légumes trop pauvres en micronutriments: attention carences!

Nous mangeons toujours plus et sommes de moins en moins nourris.

Intoxications accidentelles

Les intoxications accidentelles sont nombreuses, malgré tous les messages de prévention. En Suisse, plus de 15’000 accidents par année sont dus aux médicaments, aux produits ménagers ou aux plantes.