Dépendances: les proches souffrent aussi

Dernière mise à jour 06/10/11 | Vidéo
Partager le quotidien d'une personne dépendante, l'aimer, supporter sa maladie n'est pas toujours facile. De nombreux proches d'alcooliques, de consommateurs de drogues, mais aussi de joueurs excessifs souffrent gravement de l'addiction de leur conjoint ou ami. L'antidote fait le point.

Partager le quotidien d'une personne dépendante ne doit pas être vécue comme une fatalité. Il est en effet possible de trouver un équilibre, de mener une vie heureuse après avoir pris conscience du problème. Mais pour y parvenir il est nécessaire de modifier son comportement, de reprendre sa vie en main, de décider pour soi-même et plus uniquement en fonction du partenaire dépendant. Ces changements peuvent être douloureux et difficiles à envisager mais le bénéfice peut être énorme, et la perspective d'une nouvelle vie, avec ou sans le conjoint, peut être à nouveau envisagée. Avec Georges-Alain Claret, intervenant au Centre d'aide et de prévention de la Ligue valaisanne contre les toxicomanies à Sierre.

A LIRE AUSSI

Cannabis

Cannabis, du côté lumineux à la face obscure

La libéralisation du cannabis a occupé la scène médiatique ces dernier temps et ses effets sur la santé restent controversés.
Lire la suite
Addiction au travail

Workaholism: obsédé du travail

Le travail est bénéfique pour la santé. Il structure nos journées, nous procure un sentiment d’identité. Il peut même devenir une passion... ou une maladie....
Lire la suite
Drogues

Poly-consommation: drogues multiples, risques multiples

La consommation de plusieurs substances en parallèle, alcool, cigarette, joints, etc., n'est pas sans conséquences. Ou se trouve la limite légale, et surtout...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Alcoolisme

Alcoolisme et efficacité du baclofène, la question reste ouverte

Les recherches en cours sur cet ancien médicament ne délivrent pas encore une réponse univoque.
 overdose_domicile

Ne pas mourir d’une overdose à domicile, c’est désormais possible en France

Les autorités sanitaires françaises viennent de donner un feu vert expérimental: les grands toxicomanes pourront disposer d’un spray nasal antidote contre les overdoses. C’est une nouvelle et heureuse étape dans la politique de réduction des risques.

Les antidouleurs opioïdes tuent 40 fois par jour aux USA

Peu avant sa mort, Prince aurait été traité pour une overdose de médicaments opiacés. Ce genre d’accident explose outre-Atlantique, où les autorités sanitaires parlent de véritable épidémie.
Videos sur le meme sujet

Alcoolisme: la vulnérabilité des seniors

A l'heure où débute la "semaine alcool 2015", Antoine Droux focalise son attention sur une population très à risque et vulnérable vis-à-vis des problèmes d’alcool: les personnes âgées.

"Tu t'es vu quand t'as bu!"

"L’alcool modifie la perception", c'est le thème de la nouvelle campagne de prévention contre l’abus d’alcool lancée par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), des ONG et des cantons.

Alcool festif: gérer les risques

Toutes les générations ressentent du plaisir à partager un verre. Mais derrière cette image sympathique se cache une réalité plus sombre. Cette vidéo s'intéresse particulièrement à la consommation des adultes qui parfois se révèle excessive.
Maladies sur le meme sujet
Foie

Cirrhose

La cirrhose et une maladie chronique du foie. Les cellules normales sont progressivement remplacées par une grande quantité de tissu cicatriciel, ce qui conduit à une diminution du fonctionnement de cet organe.