Le chemsex ou la prise de drogues dans un contexte sexuel

Dernière mise à jour 31/08/21 | Audio
Loading the player ...
Stéphane Délétroz se penche sur un phénomène qui prend de lʹampleur: le chemsex ou la prise de drogues dans un contexte sexuel.

Cette pratique, qui concerne pour l'heure essentiellement le milieu gay, peut déboucher sur une double addiction… à la drogue et au sexe sous substances.

Avec Clara Feteanu, psychiatre psychothérapeute au Checkpoint Vaud de la Fondation Profa, et le témoignage de Loïc, ex-adepte de chemsex, dans "Question Q" (RTS La Première).

Confesse: témoignage dʹun chemsexeur (Question Q, RTS La Première)

Le Checkpoint de la Fondation Profa

Une émission CQFD - RTS La Première

Articles sur le meme sujet
Supp_La Côte_Addictions_solutions_miracle

Addictions: des solutions, mais pas de miracle

Une offre de plus en plus variée et la multiplication des comportements addictifs donnent du fil à retordre aux milieux de la prévention. La pandémie a également eu un impact sur la consommation. Thérapie, prise de conscience et volonté restent les meilleurs atouts pour sortir de la dépendance. Explications.
Supp_La Côte_Addictions_LSD_champignons_traiter

Du LSD et des champignons pour traiter certaines addictions

Des substances récréatives sont aujourd’hui testées pour le traitement de différentes pathologies, dont les addictions. Exemple à Genève.
Supp_La Côte_Addictions_Covid-19

Covid-19 et addictions

La pandémie a-t-elle influencé les consommateurs et précipité certains dans l’addiction? Éléments de réponse…
Videos sur le meme sujet

La difficile détection du GHB

Sophie Iselin s'intéresse à l'acide gamma-hydroxybutyrique, le GHB, cette drogue dite "du violeur" qui versée dans une boisson rend les victimes manipulables, sans volonté, voire inconscientes.

Rencontre avec Christelle Baunez, une spécialiste des circuits de la récompense

Tous les vendredis, "CQFD" reçoit un homme ou une femme de science pour parler de son travail et de ses recherches.

La sérotonine freine lʹaddiction à la cocaïne

Des scientifiques de lʹUniversité de Genève (Unige) viennent de percer le mystère de la relative rareté, une personne sur cinq, du déclenchement d'une addiction chez les consommateurs et consommatrices de cocaïne.