De la drogue dans les eaux usées

Dernière mise à jour 18/04/17 | Audio
Loading the player ...
Les eaux usées sont une source fiable d'indication de la consommation de drogues d'une population.

Une étude a plongé dans les eaux souterraines de Lausanne, Genève, Neuchâtel, Sion, Berne, Bâle, St Gall, Zurich, Lucerne, Winterthour, Lugano et Coire. Son but: dresser une cartographie des types de stupéfiants et de leur quantité consommés en Suisse.

On en parle avec Pierre Esseiva, professeur à l’Ecole des sciences criminelles de la Faculté de droit des sciences criminelles et d’administration publique de l'Université de Lausanne.

Retrouvez tous les épisodes de cette série sur l'eau

Le dossier sur l'eau de RTS Découverte

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Drogues

Poly-consommation: drogues multiples, risques multiples

La consommation de plusieurs substances en parallèle, alcool, cigarette, joints, etc., n'est pas sans conséquences. Ou se trouve la limite légale, et surtout...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
substances_mieux_fonctionner

Des substances pour mieux fonctionner?

Le marché regorge de produits qui nous permettraient d’aller mieux, d’être plus efficace et moins stressé. Faut-il pour autant céder à la tentation? Au salon Planète Santé live, une conférence menée par la Pre Barbara Broers, spécialiste des addictions aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), et Bengt Kayser, professeur à l’Institut des Sciences du sport de l’Université de Lausanne (UNIL), pose la question et nous invite à nous interroger.

Comment l’addiction modifie le cerveau

Neuroscientifique à l’Université de Genève, Christian Lüscher a élucidé les mécanismes cérébraux qui conduisent à l’addiction et a trouvé le moyen de les neutraliser chez les souris. Le chercheur a reçu le prix Théodore Ott 2017 pour ses travaux qui pourraient avoir d’importantes implications cliniques.
Rails de train

Le QUAI 9: le saviez-vous?

Il n’existe pas de «kit standard» au Quai 9. En effet, il s’agit de mettre à disposition ce dont a besoin chaque usager, le kit dépend donc des pratiques de chacun.
Videos sur le meme sujet

De l'ecstasy contre les troubles du spectre autistique

Utiliser de la MDMA dans les thérapies des troubles du développement social, c'est l'orientation d'une étude menée à l'Université de Baltimore.

Le retour des psychédéliques

Après des années de diabolisation, les psychédéliques font leur retour dans le champ de la médecine. Des chercheurs espèrent pouvoir utiliser LSD et champignons hallucinogènes pour soigner dépressions et autres troubles psychiatriques.

Les 75 ans du LSD… médicament du futur!

Stéphane Délétroz revient sur la découverte, en 1943, du diéthylamide de l’acide lysergique (LSD) par le chimiste suisse Albert Hoffman.