Workaholism: obsédé du travail

Dernière mise à jour 04/03/15 | Vidéo
Le travail est bénéfique pour la santé. Il structure nos journées, nous procure un sentiment d’identité. Il peut même devenir une passion... ou une maladie.

              

Parfois cela implique une perte de contrôle, un besoin de travailler coûte que coûte. En résulte souvent un épuisement physique et psychologique. La dépendance au travail ou workaholism est un phénomène méconnu et difficile à identifier. L’Antidote a rencontré des personnes qui ont subi les conséquences du workaholism.

_________

Source

L'antidote est l'émission de prévention et promotion de la santé sur Canal9. Diffusée le 02.03.2015. En partenariat avec:

             

Vidéo originale: http://canal9.ch/workaholism-obsede-du-travail/

           

A LIRE AUSSI

Hyperconnectivité

Cyber-addictions: trop d'écrans nuisent à la santé

Certaines personnes passent trop de temps devant leurs écrans d'ordinateur, de télévision ou console de jeu. Lorsqu'elles ne contrôlent plus leur consommation,...
Lire la suite
Hyperconnectivité

Hypercommunication: toujours connecté, danger pour la santé

Le monde dans lequel nous vivions est hyper connecté. Cette hyper connectivité peut faire peur, d'autant qu'elle évolue très vite. Elle peut aussi contribuer...
Lire la suite
Binge drinking

Biture express: Plus jeune, plus vite, plus fort

La biture express, ou binge drinking en anglais, vise à atteindre l'ivresse le plus rapidement possible en consommant une grande quantité d'alcool. L'antidote...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet

Traitement de l’addiction: sortir de l’ornière

Le traitement de l’addiction constitue une prise en charge globale qui engage les valeurs du patient, sa vie et sa place dans la société.
L'attaque cérébrale liée à un horaire de travail trop lourd

L'attaque cérébrale liée à un horaire de travail trop lourd

L'accident vasculaire cérébral (AVC), communément appelé attaque cérébrale, frappe plus fréquemment les personnes qui font de trop longues heures de travail. L'avertissement vient d'être lancé par un groupe de médecins européens.
Heureux et triste

Travailler trop = déprimer grave. Et vice versa?

Une durée de travail quotidien de onze heures est statistiquement associée à un risque plus élevé de syndrome dépressif. Mais encore?
Videos sur le meme sujet

Hypercommunication: toujours connecté, danger pour la santé

Le monde dans lequel nous vivions est hyper connecté. Cette hyper connectivité peut faire peur, d'autant qu'elle évolue très vite. Elle peut aussi contribuer à l'épuisement et au burn-out. L'Antidote vous livre l'avis d'un psychologue sur cette question qui nous concerne tous.

Cyber-addictions: trop d'écrans nuisent à la santé

Certaines personnes passent trop de temps devant leurs écrans d'ordinateur, de télévision ou console de jeu. Lorsqu'elles ne contrôlent plus leur consommation, on les appelle des cyberdépendants. Ces addictions cachent souvent un malaise familial ou social sous-jacent. L'antidote fait le point sur les cyber-addictions.

Dépendances: les proches souffrent aussi

Partager le quotidien d'une personne dépendante, l'aimer, supporter sa maladie n'est pas toujours facile. De nombreux proches d'alcooliques, de consommateurs de drogues, mais aussi de joueurs excessifs souffrent gravement de l'addiction de leur conjoint ou ami. L'antidote fait le point.