Burn out: quand le travail c'est pas la santé

Dernière mise à jour 01/11/06 | Vidéo
Le burn out fait de plus en plus de ravages en Suisse.

On estime qu'entre 10 et 20 pour cent de la population active pourrait être touchée par cette maladie qui n'est pourtant pas encore reconnue comme une véritable affection psychiatrique ou comme une maladie professionnelle. Or les conséquences humaines et financières sont très lourdes pour la victime et pour l'employeur. Mais peu de monde en est réellement conscient.

Un reportage 36.9° - RTS Un

A LIRE AUSSI

Alcool

Alcoolisme : les parents boivent, les enfants trinquent aussi

On estime aujourd’hui qu’il y a des dizaines de milliers d’enfants en Suisse qui vivent avec un parent alcoolo-dépendant. Ces enfants sont aussi victimes...
Lire la suite
Drogues

Les 75 ans du LSD… médicament du futur!

Stéphane Délétroz revient sur la découverte, en 1943, du diéthylamide de l’acide lysergique (LSD) par le chimiste suisse Albert Hoffman.
Lire la suite
Articles sur le meme sujet

Comment l’addiction modifie le cerveau

Neuroscientifique à l’Université de Genève, Christian Lüscher a élucidé les mécanismes cérébraux qui conduisent à l’addiction et a trouvé le moyen de les neutraliser chez les souris. Le chercheur a reçu le prix Théodore Ott 2017 pour ses travaux qui pourraient avoir d’importantes implications cliniques.
Maladies sur le meme sujet
fiche_maladie_burnout

Burn-out

Le burn-out se caractérise par un état d’épuisement généralisé, à la fois physique, psychique et émotionnel, dû à une longue période de stress, le plus souvent au travail.