Un robot pour mieux diagnostiquer la maladie de Parkinson

Dernière mise à jour 03/05/21 | Audio
Loading the player ...
Parkinson est la seconde maladie neurodégénérative la plus fréquente au monde après Alzheimer et il nʹexiste, à ce jour, pas de traitement efficace…

Cependant, on arrive maintenant mieux à le diagnostiquer. Une étude parue dans Science Translational Medicine met en lumière nouveau moyen de prédire des formes sévères de cette maladie.

Plus dʹinformations avec Eva Blondiaux, chercheuse à la chaire fondation Bertarelli en neuroprothèses cognitives à lʹécole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). Un sujet de Adrien Zerbini.

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Technologie

5G et santé: quels sont les dangers?

Les nouvelles antennes de téléphonie et leurs ondes puissantes inquiètent. Le principal problème avec la 5G: la multiplication des objets connectés, qui...
Lire la suite
Recherche et nouveaux traitements

Un carnet de vaccination sous la peau

Stéphane Délétroz s'intéresse à un carnet de vaccination un peu particulier mis au point au Massachussets Institute of Technology (MIT).
Lire la suite
Recherche anticancer

Le rôle de l'inflammation dans le cancer

Lʹinflammation est impliquée à plusieurs niveaux dans le cancer.
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
bv_dossier_ophtalmologie_2.0

Ophtalmologie 2.0: ces innovations en passe de transformer les soins de demain

Depuis une vingtaine d’années, les progrès que connaît l’ophtalmologie sont incessants. Lasers, injections oculaires, premiers implants ont révolutionné la prise en charge de pathologies comme la myopie ou la cataracte. La suite, elle, s’annonce spectaculaire. Intelligence artificielle, implants rétiniens high-tech ou encore thérapie génique se préparent. Coup de projecteur sur ce qui nous attend avec les équipes de l’Hôpital ophtalmique Jules-Gonin.
PMS_psychiatrie_2.0

La psychiatrie 2.0: comment ça marche?

Les technologies se sont insinuées aujourd’hui dans tous les pans de l’activité humaine. Tout ou presque est connecté, les appareils digitaux sont omniprésents et nombre d’algorithmes orientent nos activités et nos choix. Existe-t-il encore des domaines hors d’atteinte des technologies? Qu’en est-il de la psychiatrie?
PMS_interview_Rubovszky_telemedecine

«Nous avons recouru très tôt à la télémédecine pour garder le lien avec nos patients»

La pandémie de Covid-19 a bouleversé les codes, y compris dans le domaine de la psychiatrie. Le recours à la téléconsultation a permis aux psychiatres de poursuivre les prises en charge et d’accueillir de nouveaux patients, fragilisés par la situation sanitaire. Le Dr Grégoire Rubovszky, spécialiste en psychiatrie et psychothérapie FMH, médecin responsable du Centre Le Square à Genève, a accepté de répondre à nos questions sur la télémédecine.
Videos sur le meme sujet

Rencontre avec Julie Grollier, une spécialiste des nano-neurones

Tous les vendredis, "CQFD" reçoit un homme ou une femme de science pour parler de son travail et de ses recherches.

Une nouvelle technique pour des hystérectomies moins douloureuses

L'hystérectomie est une opération chirurgicale visant à enlever tout ou une partie de l'utérus. Une nouvelle technique permet maintenant de mener à bien cette opération sans cicatrice et de manière moins douloureuse.

Dans la tête… dʹun paresseux

Lʹêtre humain peut être très créatif quand il sʹagit de réduire lʹeffort.