Les dangers des stents biodégradables

Dernière mise à jour 06/11/17 | Audio
Loading the player ...
Anne Baecher vous parle de cardiologie avec une nouvelle inquiétante.

Des chercheurs de l’hôpital de l’Île, à Bern, sont arrivés à la conclusion que les stents biodégradables pourraient occasionner des infarctus. 
Le point avec Eric Eeckhout, médecin chef de l’Unité de cardiologie interventionnelle du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV).

Consultez le dossier sur le coeur de RTS Découverte

Consulter le dossier de RTS Découverte sur le sang et la circulation sanguine

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Recherche anticancer

Le rôle de l'inflammation dans le cancer

Lʹinflammation est impliquée à plusieurs niveaux dans le cancer.
Lire la suite
Technologie

5G et santé: quels sont les dangers?

Les nouvelles antennes de téléphonie et leurs ondes puissantes inquiètent. Le principal problème avec la 5G: la multiplication des objets connectés, qui...
Lire la suite
Technologie

Intelligence artificielle versus intelligence humaine

Lʹintelligence artificielle est-elle vraiment intelligente? Pour répondre à cette question, il faut commencer par se pencher sur les similarités entre...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
PS38B_ascension_télémédecine

L’irrésistible ascension de la télémédecine

Pour la télémédecine, le COVID-19 a fait l’effet d’un accélérateur de pratiques. Quantité d’outils ont été développés afin de répondre aux nécessités de la crise sanitaire. Plébiscités par les patients, ils devraient se pérenniser.
PS38B_télémédecne_repères_juridiques

La télémédecine en manque de repères juridiques

La législation a un train de retard sur la pratique de la télémédecine. En l’absence de loi spécifique, des règles générales s’appliquent. Explications.
interview_yannick_muller

«CRISPR-Cas9 est une technologie révolutionnaire»

Depuis 2012, les biologistes disposent d’un nouvel outil: CRISPR-Cas9. Ces «ciseaux moléculaires» viennent d’être distingués par le prix Nobel de chimie 2020. Yannick Muller, médecin associé au Service d’immunologie et d’allergie du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), revient des États-Unis, pays pionnier dans l’emploi de cette technologie. Il compte l’utiliser pour élaborer de nouvelles thérapies contre les maladies auto-immunes.
Videos sur le meme sujet

Des stéthoscopes intelligents et autonomes

Diagnostiquer une maladie pulmonaire via le son quʹelle émet, cʹest traditionnellement ce que fait votre médecin lorsquʹil écoute vos poumons via son stéthoscope.

Une méthode non invasive dʹobservation de la moëlle épinière

Des chercheurs de lʹEcole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) ont mis au point une technique non invasive d'observation de l'activité de la moëlle épinière.

Intelligence artificielle versus intelligence humaine

Lʹintelligence artificielle est-elle vraiment intelligente? Pour répondre à cette question, il faut commencer par se pencher sur les similarités entre lʹintelligence artificielle et la nôtre.