Innovation: un ange gardien à portée de main

Dernière mise à jour 28/01/15 | Article
Innovation: un ange gardien à portée de main
«Guardian Angel», c’est le nom d’un projet ambitieux d’envergure internationale auquel l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) participe depuis quelques années. De quoi on parle?

     

     

Comme dans les meilleurs films de science-fiction, les scientifiques travaillent sur des systèmes intelligents –des sortes d’assistants personnels– capables de se substituer à nos sens afin de détecter, à notre place, des dangers présents dans l’environnement (pollution, allergènes, virus, bactéries, gaz dangereux, etc.) pour que nous puissions nous en protéger. Ces interfaces modulables et personnalisables seront conçues pour analyser des situations dites extrêmes qu’on ne sait pas quantifier aujourd’hui. Il s’agira, en effet, d’enregistrer tous les facteurs impliqués dans des états complexes tels que le stress, la fatigue, l’état de nutrition et d’hydratation, etc.

La technologie du futur

Mihai Adrian Ionescu, professeur au Laboratoire des dispositifs nanoélectroniques de l’EPFL, nous explique à quoi cela ressemblera: «Ces capteurs intelligents et non intrusifs pourront être intégrés à n’importe quel type de surface, dont la peau ou des objets de tous les jours, comme un bracelet, un t-shirt, etc. C’est le concept de l’"Internet des objets", dispersés dans l’environnement mais reliés entre eux de manière centralisée et connectés sans fil à internet. Autre aspect important de cette technologie du futur, ces capteurs seront écologiques, car fabriqués dans des matériaux abondants (en carbone ou en silicium). Ils s’auto-alimenteront et seront bio-dégradables».

Selon le chercheur, il faut s’imaginer que notre environnement sera rempli de ces petits dispositifs, capables d’enregistrer en temps réel des milliards d’informations! Cette technologie a comme but de décrire avec finesse le fonctionnement de notre organisme et ses interactions avec notre style de vie et notre environnement. Prévention des maladies, management du stress, maintien de la santé, anti-aging, voilà autant de domaines qui pourront bénéficier de ces progrès. Rendez-vous dans dix ans.

A LIRE AUSSI

Santé des people
Interview d'Agnes Wuthrich: «Il y a une part de fatalisme en moi et de confiance en la vie»

Interview d'Agnes Wuthrich: «Il y a une part de fatalisme en moi et de confiance en la vie»

Présentatrice du téléjournal depuis huit ans, Agnès Wuthrich est devenue une figure familière des téléspectateurs...
Lire la suite
Recherche et nouveaux traitements
Avancée dans la compréhension des douleurs neuropathiques

Avancée dans la compréhension des douleurs neuropathiques

Les antalgiques classiques s’avèrent souvent impuissants face à une catégorie de douleurs chroniques,...
Lire la suite
Santé des people
Jennifer Covo: «J'apprécie qu'une certaine distance soit préservée entre le médecin et son patient. Chacun son rôle.»

Jennifer Covo: «J'apprécie qu'une certaine distance soit préservée entre le médecin et son patient. Chacun son rôle.»

Présentatrice du Téléjournal à la Radio Télévision Suisse, Jennifer Covo nous dévoile quelques aspects...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
gestes_sauvent_canape

Apprendre les gestes qui sauvent sans quitter son canapé

La nouvelle application Salvum permet, tout en jouant, de rafraîchir ses connaissances en matière de secourisme, pour pouvoir agir bien et vite lorsqu'une personne est en détresse.
humanitaire_innovation

Médecine humanitaire: l’innovation low cost

Pour certaines régions du globe, prendre en compte les conditions dans lesquelles on utilisera les équipements médicaux est fondamental.
smartphone_sante

Des applications smartphone pour votre santé

Les applications dédiées à la santé fleurissent dans les stores des téléphones portables. Sont-elles utiles et fiables pour prévenir et contrôler des maladies?
Videos sur le meme sujet

Des mini-organes à la place de l'expérimentation animale

Le prix Egon Naef a été attribué en 2016 aux professeurs Caroline Tapparel-Vu et Laurent Kaiser de l’Université de Genève.

Une tenue contre les épidémies

L'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), en collaboration avec les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) et l'Université de Genève (Unige), annonce avoir créé une tenue de protection contre Ebola et contre de futures épidémies.

Biobanque: un dispositif de stockage de pointe à Berne

L'Hôpital de l'Ile à Berne annonce la mise en place du dispositif de stockage par congélation le plus moderne de Suisse pour sa biobanque.