Façonner des organes à partir de cellules

Dernière mise à jour 30/11/21 | Audio
Loading the player ...
Une équipe dʹingénieurs de lʹEcole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) a découvert une technique pour façonner les tissus vivants comme de la pâte.

Le but est de faire pousser des organes artificiels à partir de cellules humaines ou animales. Une évolution qui permettrait de pallier la pénurie de donneurs et de donneuses et les nombreux rejets après une greffe.

Les explications d'Erik Mailand, postdoctorant au laboratoire des systèmes de micro bio robotique de lʹEPFL, interrogé par Bastien Confino.

La mécanobiologie et la micromanipulation en ingénierie tissulaire (EPFL)

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Santé des people
Technologie

5G et santé: quels sont les dangers?

Les nouvelles antennes de téléphonie et leurs ondes puissantes inquiètent. Le principal problème avec la 5G: la multiplication des objets connectés, qui...
Lire la suite
Technologie

Réalité augmentée en médecine

Utiliser la réalité virtuelle en médecine pour améliorer les opérations délicates au cerveau ou pour apprendre à sauver un maximum de vie en simulant des...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
PULS_IA_service_sante

IA: un outil puissant au service de la santé

À l’ère du numérique, où le volume de données médicales ne cesse de croître, l’intelligence artificielle (IA) offre de nouvelles opportunités. Ses multiples applications apportent potentiellement un soutien précieux pour traiter et analyser ces grandes quantités d’informations. Aide au diagnostic, prédiction des risques, optimisation des traitements: le but de l’IA est, au final, d’améliorer la prise en charge des patientes et des patients et d’optimiser la recherche scientifique.
PULS_recherche_clinique_IA

Optimiser la recherche clinique grâce à l’IA

La recherche pourrait tirer profit de l’intelligence artificielle (IA), avec pour but ultime, des bénéfices pour les patientes et patients.
PULS_radiologie_phare_IA

Radiologie: un domaine phare pour l’IA

Elle est par excellence une discipline dans laquelle l’intelligence artificielle (IA) pourrait faire une percée révolutionnaire.
Videos sur le meme sujet

Des machines au service du mouvement

Stéphane Délétroz présente TWIICE, un exosquelette conçu par lʹéquipe de recherche REHAssist du Laboratoire BIOROB de lʹEcole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), et piloté par Silke Pan, une artiste-acrobate paraplégique suite à un accident et maintenant sportive d'élite et à nouveau acrobate.

Gros plan sur le sens du toucher numérique

Lucia Sillig s'intéresse à l'haptique numérique, qui concerne tout ce que les tablettes, les écrans et les manettes peuvent donner comme retour tactile.

Un exosquelette pour retrouver la préhension

Un exosquelette pour la rééducation de la main après une attaque cérébrale ou un accident a été développé par Emovo Care, une spin-off de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) en contact étroit avec les utilisatrices, les utilisateurs et les thérapeutes, et testé dans plusieurs hôpitaux et centres de rééducation.