Une formation pour impliquer les patient.e.s dans le développement de nouvelles thérapies

Dernière mise à jour 27/04/23 | Audio
Loading the player ...
Et si les patient.e.s étaient davantage impliqué.e.s dans le développement de nouvelles thérapies?

Cʹest ce que propose une formation développée par lʹUniversité de Bâle en collaboration avec lʹassociation EUPATI suisse (réseau EUPATI européen).
Ce cours en 6 modules sʹadresse à toutes les personnes atteintes de maladies chroniques, expertes dans ce domaine, et qui souhaitent sʹinvestir dans les traitements et la recherche clinique.
Plus dʹexplications avec Christiane Pauli-Magnus, co-directrice du Département de recherche clinique de lʹUniversité de Bâle qui a mis au point ce cours et présidente de lʹOrganisation suisse des essais cliniques (SCTO). Un sujet de Cécile Guérin.

EUPATI Suisse

Une émission CQFD - RTS La Première

Articles sur le meme sujet
LMD_ameliorer_vue_genes

Améliorer la vue grâce à des injections de gènes

La thérapie génique oculaire a le vent en poupe et pourrait traiter certaines pathologies altérant gravement la vision. Explications.
LMD_traitements_mucoviscidose

Les nouveaux traitements redonnent du souffle aux personnes atteintes de mucoviscidose

Cette maladie génétique, qui touche un millier de personnes en Suisse, se manifeste notamment par un épaississement des sécrétions respiratoires. Elle est due à un dysfonctionnement de la protéine CFTR. Une nouvelle trithérapie donne des résultats «spectaculaires». Explications.
BV_oeil_allie_depistage

L’œil, témoin des maladies neurologiques

L’observation de l’œil permet de distinguer les signes précoces d’une pathologie neurodégénérative, telle que la maladie d’Alzheimer. Pourra-t-on, à l’avenir, diagnostiquer ces pathologies par un simple examen oculaire? Réponse avec la Prof. Aki Kawasaki, médecin associée, responsable de l’unité de neuro-ophtalmologie de l’Hôpital ophtalmique Jules-Gonin.
Videos sur le meme sujet

Aux Etats-Unis, un rein de porc a été transplanté pour la première fois chez un patient vivant

Le 16 mars 2024, une équipe de médecins de lʹHôpital du Massachussetts General Hospital (MGH) à Boston aux Etats-Unis ont greffé un rein de cochon génétiquement modifié chez un patient vivant.

Une IA pour aider à diminuer le nombre de morts après une morsure de serpent

Chaque année, près de 120'000 personnes meurent des suites dʹune morsure de serpent venimeux.

Améliorer la vision des souris

Un nouveau traitement a été développé par une équipe de l'hôpital ophtalmique Jules-Gonin.