Les combats n'expliqueraient pas la perte de diversité du chromosome Y

Dernière mise à jour 25/04/24 | Audio
Loading the player ...
La communauté scientifique pensait que la perte de diversité du chromosome Y était possiblement due à de violents combats entre hommes mais, aujourd'hui, une nouvelle hypothèse prend le pas.

Une étude français, dont les résultats ont été publié dans la revue Nature communications, avance que ce serait un changement dans lʹorganisation sociale et familiale qui expliquerait ce phénomène.

Une découverte qui ouvre de nouveaux champs de recherche, sachant que l'analyse de la diversité génétique du chromosome Y est utilisée comme un indicateur pour comprendre l'histoire démographique et évolutive des populations masculines. 

Sarah Dirren reçoit Léa Guyon, doctorante en anthropologie génétique au sein du laboratoire dʹEco-anthropologie du Muséum national dʹHistoire naturelle et première autrice de lʹétude.

Une émission CQFD - RTS La Première

Articles sur le meme sujet
LMD_ameliorer_vue_genes

Améliorer la vue grâce à des injections de gènes

La thérapie génique oculaire a le vent en poupe et pourrait traiter certaines pathologies altérant gravement la vision. Explications.
LMD_traitements_mucoviscidose

Les nouveaux traitements redonnent du souffle aux personnes atteintes de mucoviscidose

Cette maladie génétique, qui touche un millier de personnes en Suisse, se manifeste notamment par un épaississement des sécrétions respiratoires. Elle est due à un dysfonctionnement de la protéine CFTR. Une nouvelle trithérapie donne des résultats «spectaculaires». Explications.
BV_oeil_allie_depistage

L’œil, témoin des maladies neurologiques

L’observation de l’œil permet de distinguer les signes précoces d’une pathologie neurodégénérative, telle que la maladie d’Alzheimer. Pourra-t-on, à l’avenir, diagnostiquer ces pathologies par un simple examen oculaire? Réponse avec la Prof. Aki Kawasaki, médecin associée, responsable de l’unité de neuro-ophtalmologie de l’Hôpital ophtalmique Jules-Gonin.
Videos sur le meme sujet

Aux Etats-Unis, un rein de porc a été transplanté pour la première fois chez un patient vivant

Le 16 mars 2024, une équipe de médecins de lʹHôpital du Massachussetts General Hospital (MGH) à Boston aux Etats-Unis ont greffé un rein de cochon génétiquement modifié chez un patient vivant.

Une IA pour aider à diminuer le nombre de morts après une morsure de serpent

Chaque année, près de 120'000 personnes meurent des suites dʹune morsure de serpent venimeux.

Améliorer la vision des souris

Un nouveau traitement a été développé par une équipe de l'hôpital ophtalmique Jules-Gonin.