La piqûre à 2 millions contre le SMA

Dernière mise à jour 17/01/24 | Audio
Loading the player ...
Des enfants atteints de lʹamyotrophie spinale infantile (SMA), une maladie rare et mortelle, peuvent être sauvés par lʹun des médicaments les plus chers du monde.

Plus de 2 millions pour une injection. Mais seuls les bébés dont lʹassurance paye et ceux dont les parents trouvent lʹargent pourront survivre. Les autres mourront.

Avec Isabelle Moncada, productrice de lʹémission 36.9°.

Un reportage d'Isabelle Moncada et d'Alain Hugi à voir en direct sur RTS1 mercredi 17 janvier 2024 dès 20h10 ou à revoir sur le Play RTS.

Une émission CQFD - RTS La Première

Articles sur le meme sujet
LMD_traitements_mucoviscidose

Les nouveaux traitements redonnent du souffle aux personnes atteintes de mucoviscidose

Cette maladie génétique, qui touche un millier de personnes en Suisse, se manifeste notamment par un épaississement des sécrétions respiratoires. Elle est due à un dysfonctionnement de la protéine CFTR. Une nouvelle trithérapie donne des résultats «spectaculaires». Explications.
BV_oeil_allie_depistage

L’œil, témoin des maladies neurologiques

L’observation de l’œil permet de distinguer les signes précoces d’une pathologie neurodégénérative, telle que la maladie d’Alzheimer. Pourra-t-on, à l’avenir, diagnostiquer ces pathologies par un simple examen oculaire? Réponse avec la Prof. Aki Kawasaki, médecin associée, responsable de l’unité de neuro-ophtalmologie de l’Hôpital ophtalmique Jules-Gonin.
 LMD_avez_dit_phagotherapie

Vous avez dit «phagothérapie»?

Sous le feu des projecteurs, même si elle reste expérimentale, la phagothérapie pourrait révolutionner la prise en charge des infections bactériennes résistantes aux antibiotiques.
Videos sur le meme sujet

La piqûre à 2 millions

Des enfants atteint d’une maladie rare mortelle peuvent être sauvés par des médicaments parmi les plus chers du monde.

35 nouvelles espèces de bactéries découvertes chez des patient.es bâlois.es

L'équipe de l'Université et de l'hôpital de Bâle a fait une découverte étonnante: elle a détecté 35 nouvelles espèces de bactériea chez des patients et patientes.

La culture de tumeurs pulmonaires pour des traitements personnalisés

Une équipe des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) et de lʹUniversité de Genève (UNIGE) ont développé une nouvelle méthode pour personnaliser le traitement contre le cancer du poumon.