La face sombre du glutamate

Dernière mise à jour 21/03/16 | Audio
Loading the player ...
Stéphane Délétroz se penche sur les effets négatifs du glutamate.

En trop grande quantité, cette molécule produite naturellement dans notre organisme serait impliquée dans des pathologies aussi diverses que l’épilepsie, la schizophrénie, l'hyperinsulinisme congénital ou la maladie d’Alzheimer.

Les explications de Pierre Maechler professeur au Département de physiologie cellulaire et métabolisme de l’Université de Genève, et Kim Do Cuenod, cheffe de service du Centre de neurosciences psychiatriques du Centre hospitalier universitaire vaudois.

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Recherche et nouveaux traitements

Le futur de la médecine

Demain, un tiers de la population aura plus de 65 ans. 40% de la population aura une maladie chronique. Les hôpitaux seront saturés, les médecins trop...
Lire la suite
Technologie

Médecine digitale : la santé connectée

Le "quantified Self" ou "auto-quantification" consiste à récolter des données sur soi-même à l'aide de capteurs.
Lire la suite
Recherche et nouveaux traitements

Les parasites intestinaux sous la loupe

Stéphane Délétroz s'intéresse à une nouvelle discipline scientifique qui étudie les parasites de l'intestin.
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
interview_antonarakis_genetique

«Les avancées de la génétique vont changer la pratique de la médecine et l’éthique de la procréation»

Directeur du département de médecine génétique de l’Université de Genève, le professeur Stylianos Antonarakis a étudié les causes de plusieurs maladies héréditaires et découvert des gènes responsables de la trisomie 21. Il retrace son parcours et évoque l’avenir du diagnostic génétique.
immunothérapie_miracle_mélanome

L’immunothérapie fait des miracles contre le mélanome

Une personne sur cinq en Suisse développe un cancer de la peau au cours de sa vie. Mais de nouvelles thérapies augmentent significativement la survie des patients atteints de mélanome sévère.
sclerose_cholesterol

Sclérose en plaques: la piste du cholestérol

Cette maladie neurologique est due à un dérèglement du système immunitaire: au lieu de protéger l’organisme, les globules blancs pénètrent dans le cerveau et la moelle épinière, et attaquent le système nerveux. Et ce, probablement avec l’aide du cholestérol, soupçonnent trois chercheuses romandes. Leur projet de recherche vient de recevoir le prix 2017 de la Fondation Leenaards de la recherche médicale translationnelle.
Videos sur le meme sujet

Ecstasy: une drogue qui soigne?

Ce reportage surprenant de la BBC raconte l'histoire de Tim, un cascadeur de 39 ans victime de la maladie de Parkinson.

Faut-il congeler les cellules souches de bébé ?

On s'est aperçu que le sang du cordon ombilical est très riche en cellules souches sanguines, d'où l'idée de le récupérer plutôt que de l'éliminer.

Les cobayes humains en Inde

Pour les industries pharmaceutiques, l'Inde est un formidable réservoir de cobayes humains.
Maladies sur le meme sujet
maladie d'alzheimer: deux personnes se tiennent la main

Maladie d'Alzheimer

La maladie d'Alzheimer est une dégénérescence du cerveau qui atteint surtout les personnes âgées, et qui a de nombreuses répercussions sur la vie quotidienne.

Crise d'épilepsie

Epilepsie

Une crise d'épilepsie est la conséquence de décharges brusques et synchrones (toutes en même temps) de groupes de cellules nerveuses (les neurones).

Symptômes sur le meme sujet

Convulsions

Il/elle a des convulsions
Pense-bête

Perte mémoire

J’ai (il a) des pertes de mémoire