Des pseudo-embryons de souris pour aider la recherche

Dernière mise à jour 04/10/18 | Audio
Loading the player ...
Des chercheurs de l’Université de Genève (Unige), de l’Université de Cambridge et de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) ont développé des pseudo-embryons artificiels de souris, capables de former les trois axes majeurs de l'organisme.

Un outil inédit appelé à remplacer les embryons de mammifères dans de nombreuses expériences de laboratoire.

Leonardo Beccari, co-premier auteur de cet recherche publiée dans le magazine "Nature", chercheur au Département de génétique et évolution de la Faculté des sciences de l’Unige, parle de cette découverte au micro de Cécile Guérin.

Des cellules souches s’organisent seules en pseudo-embryon (Communiqué de presse, Unige)

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Recherche anticancer

La théranostique à l'assaut du cancer

Stéphane Délétroz vous propose de découvrir une nouvelle manière de lutter contre le cancer.
Lire la suite
Technologie

L'hôpital du futur

A quoi ressemblera l'hôpital du futur?
Lire la suite
Recherche et nouveaux traitements

Rencontre avec François Spertini, spécialiste du système immunitaire

Tous les vendredis, "CQFD" reçoit un homme ou une femme de science pour parler de son travail et de ses recherches.
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
immunotherapie_ou_sommes_nous

Immunothérapie: où en sommes-nous?

Moins d’une décennie après son arrivée, l’immunothérapie suscite les espoirs les plus vifs, mais fait aussi des déçus. Explications.
radiotherapie_flash_espoir

La radiothérapie FLASH: l’espoir d’une nouvelle arme contre le cancer

Utilisant des faisceaux d’irradiation ultra-brefs, cette technique pourrait venir à bout de certaines tumeurs résistantes aux traitements.
demeces_greffe_neurones

Démences: l’espoir des greffes de neurones

Pour lutter contre les ravages des démences, la recherche scientifique s’acharne. Parmi les pistes de recherche, les thérapies cellulaires, qui suscitent un réel espoir.
Videos sur le meme sujet

Une bactérie cousine du bacille de la tuberculose découverte à Bâle

Une bactérie, lointaine cousine du bacille de la tuberculose, a été découverte à Bâle.

Un diagnostic plus rapide de la maladie de Huntington

Un nouveau procédé va permettre de diagnostiquer mieux et plus rapidement la maladie de Huntington.

Du nouveau sur les maladies intestinales inflammatoires

Des chercheurs de lʹHôpital de lʹIle, à Berne, ont annoncé avoir identifier des modifications dans la flore intestinale de personnes souffrant de maladies inflammatoires intestinales.