Courir rend heureux… manger aussi!

Dernière mise à jour 17/09/15 | Audio
Loading the player ...
Adrien Zerbini s'intéresse à l’euphorie du coureur.

Si courir rend heureux, une nouvelle étude de l’Université de Montréal fait clairement un lien entre le mécanisme de la satiété et la course à pied.
Les détails avec Souheil Sayegh, médecin du sport à l'Hôpital de la Tour.

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Bouger pour sa santé

Sédentarité: la chaise qui tue

La sédentarité, c’est dangereux. Or notre société nous pousse à bouger de moins en moins. D’après les spécialistes, les autorités et le grand public ne...
Lire la suite
Dopage

Le dopage: dangereux et amoral

En compétition, mieux vaut être premier que dernier. Pourtant, tous les moyens pour y arriver ne sont pas bons, et certains, tel que le dopage, sont parfois...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
LMD_bouger_cerveau

Et si bouger davantage passait d’abord par le cerveau?

Le maintien d’une activité physique, essentielle pour la santé, passe avant tout par le cerveau. Une nouvelle étude révèle que, contrairement à ce que l’on pensait, de bonnes capacités cognitives préviennent l’inactivité physique, davantage encore que l’inverse. Explications.
MV_aménagements_urbains_mobilité

Aménagements urbains: pourquoi favoriser la mobilité douce est bon pour notre santé

Bouger, c’est bon pour la santé, répètent nos autorités sanitaires. Mais c’est plus facile à dire qu’à faire. Voici pourquoi.