La couleur de la peau influence sa résistance au soleil?

Dernière mise à jour 05/06/12 | Vrai/Faux
Groupe de personnes au soleil
Vrai. La couleur de la peau influence en effet la résistance au soleil. Précisions

«Une peau claire se défend beaucoup moins bien contre les rayonnements, parce qu’elle n’est pas capable de sécréter une mélanine protectrice, pigment, qui est, dans une moindre mesure un filtre solaire en soi», explique le Dr Le Gal. Les peaux claires font alors beaucoup plus de cancers de peau que les peaux foncées qui peuvent, elles, s’exposer (en tout cas sans brûler) plus longtemps.

Ainsi, une peau d’un phototype I, soit quelqu’un qui est roux ou blond avec une peau qui ne bronze jamais, va, en s’exposant soleil, brûler en cinq à dix minutes. Un phototype II, plutôt blond qui peut hâler un petit peu, mettra quant à lui un quart d’heure, vingt minutes pour brûler, etc.

Il existe en tout six phototypes et les temps requis pour brûler au soleil est d’autant plus long que la peau est plus foncée.

A LIRE AUSSI

Bouger pour sa santé
Combien de calories pour une relation sexuelle?

Combien de calories pour une relation sexuelle?

Des chercheurs québécois ont voulu pouvoir répondre à cette question. Ils comparent l’activité sexuelle...
Lire la suite
Noyade
noyade_seche

La noyade sèche existe-t-elle?

Depuis le début du mois de mai, la Centrale Téléphonique des Médecins de Garde (CTMG) a reçu plus de...
Lire la suite
Natation et baignade
Natation

La natation est un sport doux mais très exigeant

Nager a de réels bénéfices pour la santé, mais il faut commencer sans forcer. Précisions.
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
soleil_ami_ennemi

Le soleil, ami ou ennemi?

La réputation du soleil évolue au gré des connaissances scientifiques. Si les dangers d’une exposition excessive sont admis, on reconnaît aujourd’hui son influence positive sur la santé, notamment pour nos os, nos muscles et notre humeur. Du soleil, donc, mais pas n’importe comment.

Le mythe des crèmes solaires

Sur la santé, quantité de mythes traînent, plus ou moins déjantés, envoûtants ou dangereux. Mais là, ce qui frappe, c’est à quel point le mythe est supporté par des instances sérieuses, les organisations scientifiques et souvent les médecins eux-mêmes.
canicule_enfant

Canicule: protégeons les enfants!

Coups de chaleur et déshydratation guettent les nourrissons et les enfants en bas âge durant les périodes de canicule. Prenons soin d'eux en redoublant d'attention à leur égard!
Videos sur le meme sujet

Le comment du pourquoi: les coups de soleil

Pourquoi attrape-t-on des coups de soleil?

Cancer de la peau, j'aurai ta peau

Les cancers de la peau frappent 15’000 personnes par année en Suisse. Parmi ces cancers, le mélanome est le plus rare et le plus dangereux.

Crèmes solaires : faux messages et vrais cancers

Nous avons tort de croire que les crèmes solaires protègent du mélanome.