L'autobronzant pourrait causer des cancers et de l'infertilité

Dernière mise à jour 26/07/12 | Article
Soleil dessiné avec de la crème
Bronzer est définitivement une activité risquée. Après les cabines de bronzage, soupçonnées d'augmenter les risques de cancer, c'est au tour des autobronzants d'être pointés du doigt par la recherche, rapporte «The Telegraph».

D’après l’Agence Européenne pour l’Environnement, les utilisateurs de sprays et de crèmes de bronzage ont plus de chances de souffrir non seulement d'un cancer, mais aussi de problèmes d’infertilité. Selon les experts, ce sont des toxines présentes dans la composition de ces crèmes qui sont en cause. Lire aussi «les autobronzants pointés du doigt par la recherche», rapporté par The Telegraph.

Les crèmes risqueraient également de causer des problèmes hormonaux, a expliqué l’agence européenne qui s’alarme de l’augmentation de l’utilisation de ce type de cosmétique. D’après l'agence, les dangers potentiels sont plus dangereux que ceux des cosmétiques normaux, car appliqués sur le corps de façon régulière.

Pour Jacqueline McGlade, directrice de l’Agence Européenne de l’Environnement, il faudrait se montrer plus prudent avec ces crèmes:

«Il serait prudent d'aborder le sujet avec plus de précautions sur la plupart de ces composants chimiques jusqu’à ce que leurs effets soient complètement compris.»

Comme le note Times of India, les ventes totales des autobronzants avoisinent les 100 millions de livres (130 millions d'euros) par an en Grande-Bretagne. Ces produits sont la branche des cosmétiques qui grossit le plus vite: un tiers des femmes et un homme sur dix admettent en faire une utilisation régulière.

Les fabricants de cosmétiques récusent cependant ces affirmations. Pour Chris Flower, le directeur de la Cosmetics, Toiletry and Perfumery Association, les produits sont sans danger:

«Il y a des lois de l’UE contraignantes qui encadrent la production des produits cosmétiques.»

Article original: http://www.slate.fr/lien/59707/faux-bronzage-cancer-infertilite

A LIRE AUSSI

Bouger pour sa santé
Combien de calories pour une relation sexuelle?

Combien de calories pour une relation sexuelle?

Des chercheurs québécois ont voulu pouvoir répondre à cette question. Ils comparent l’activité sexuelle...
Lire la suite
Noyade
noyade_seche

La noyade sèche existe-t-elle?

Depuis le début du mois de mai, la Centrale Téléphonique des Médecins de Garde (CTMG) a reçu plus de...
Lire la suite
Natation et baignade
Natation

La natation est un sport doux mais très exigeant

Nager a de réels bénéfices pour la santé, mais il faut commencer sans forcer. Précisions.
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
soleil_ami_ennemi

Le soleil, ami ou ennemi?

La réputation du soleil évolue au gré des connaissances scientifiques. Si les dangers d’une exposition excessive sont admis, on reconnaît aujourd’hui son influence positive sur la santé, notamment pour nos os, nos muscles et notre humeur. Du soleil, donc, mais pas n’importe comment.

Le mythe des crèmes solaires

Sur la santé, quantité de mythes traînent, plus ou moins déjantés, envoûtants ou dangereux. Mais là, ce qui frappe, c’est à quel point le mythe est supporté par des instances sérieuses, les organisations scientifiques et souvent les médecins eux-mêmes.
canicule_enfant

Canicule: protégeons les enfants!

Coups de chaleur et déshydratation guettent les nourrissons et les enfants en bas âge durant les périodes de canicule. Prenons soin d'eux en redoublant d'attention à leur égard!
Videos sur le meme sujet

Le comment du pourquoi: les coups de soleil

Pourquoi attrape-t-on des coups de soleil?

Cancer de la peau, j'aurai ta peau

Les cancers de la peau frappent 15’000 personnes par année en Suisse. Parmi ces cancers, le mélanome est le plus rare et le plus dangereux.

Crèmes solaires : faux messages et vrais cancers

Nous avons tort de croire que les crèmes solaires protègent du mélanome.