Sciences du sport: performance sous la loupe

Dernière mise à jour 19/04/16 | Vidéo
Le sport n’est pas une science exacte mais la science s’invite de plus en plus dans le sport. Elle permet d’optimiser les méthodes d’entraînement, d’améliorer les performances et d’éviter certaines blessures.

De plus en plus d’amateurs désirent aujourd’hui s’entraîner à la façon des élites, soucieux de «faire juste», de ne pas perdre de temps et de ne pas se faire mal pour rien. Chaque année, ils sont des centaines à faire des tests à l’effort, à utiliser les meilleures technologies et le matériel dernier cri et individuel… Est-ce que la science du sport s’invite aussi dans vos chaussures?

A LIRE AUSSI

Bouger pour sa santé

Pour une belle vieillesse, bougez et restez curieux

Le nombre de personnes âgées augmente. En 2040, un valaisan sur huit, par exemple, aura plus de 80 ans. Comment relever ce défi au niveau de la prise en...
Lire la suite
Dopage

Le dopage: dangereux et amoral

En compétition, mieux vaut être premier que dernier. Pourtant, tous les moyens pour y arriver ne sont pas bons, et certains, tel que le dopage, sont parfois...
Lire la suite
Bouger pour sa santé

Slow up: envie de bouger

Bouger est bon pour la santé et améliore la qualité de vie. Pourtant, le mouvement n'est pas toujours évident à inclure dans nos emplois du temps chargés....
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
sport_seniors

Les bienfaits du sport chez les seniors

De plus en plus de retraités pratiquent une activité physique. Ils en retirent de nombreux bénéfices pour leur santé. Mais avant de reprendre l’entraînement, un passage chez son médecin est recommandé.
Videos sur le meme sujet

Pour une belle vieillesse, bougez et restez curieux

Le nombre de personnes âgées augmente. En 2040, un valaisan sur huit, par exemple, aura plus de 80 ans. Comment relever ce défi au niveau de la prise en charge, des infrastructures et du quotidien ? L'antidote fait le point.

Slow up: envie de bouger

Bouger est bon pour la santé et améliore la qualité de vie. Pourtant, le mouvement n'est pas toujours évident à inclure dans nos emplois du temps chargés.