Pour une belle vieillesse, bougez et restez curieux

Dernière mise à jour 10/10/11 | Vidéo
Le nombre de personnes âgées augmente. En 2040, un valaisan sur huit, par exemple, aura plus de 80 ans. Comment relever ce défi au niveau de la prise en charge, des infrastructures et du quotidien ? L'antidote fait le point.

La population vieillit. Les structures devront donc s'adapter pour prendre en charge les personnes toujours plus nombreuses qui nécessiteront des soins particuliers. Une autre piste se dessine : en aidant les personnes à rester autonomes et intégrées dans la société, on les aide à rester en meilleure santé et on améliore leur bien être. Avec le Dr Martial Couttaz, médecin chef spécialisé en gériatrie à la clinique St Amé de St Maurice.

A LIRE AUSSI

Bouger pour sa santé

Sédentarité: la chaise qui tue

La sédentarité, c’est dangereux. Or notre société nous pousse à bouger de moins en moins. D’après les spécialistes, les autorités et le grand public ne...
Lire la suite
Dopage

Le dopage: dangereux et amoral

En compétition, mieux vaut être premier que dernier. Pourtant, tous les moyens pour y arriver ne sont pas bons, et certains, tel que le dopage, sont parfois...
Lire la suite
Altitude

La montagne qui rend malade

Chaque année, des milliers de gens se rendent en altitude de par le monde. Que ce soient des alpinistes de haut niveau ou de simples touristes, ils sont...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Supp_La Côte_Dossier_reprise_activité_alimentation

Reprise d’une activité physique: côté alimentation, on change tout?

Barres et gels énergétiques, boissons protéinées ou chargées en électrolytes: quelles denrées idéales consommer avant, pendant ou après l’effort. Et surtout, en avons-nous vraiment tous besoin? Les réponses de Maaike Kruseman, professeure au sein de la Filière Nutrition et diététique de la Haute école de santé de Genève.
Supp_La Côte_Dossier_remettre_sport_consulter

Se remettre au sport… mais consulter d’abord?

Pour se rassurer, évaluer le risque cardiovasculaire, adapter au mieux l’activité à son organisme tel qu’il est devenu, une consultation médicale peut se justifier. Mais pour qui et pourquoi? Éclairage du Pr Vincent Gremeaux, responsable du Centre de médecine du sport du CHUV.
Supp_La Côte_Dossier_sport_covid

Sport versus Covid: démêler le vrai du faux

Pour certains, l’épidémie de Covid a été – ou est toujours – l’occasion de glisser plus de sport au quotidien. Pour d’autres, frappés par la maladie ou anéantis par le phénomène, elle a marqué un arrêt brutal. Comment reprendre quand inquiétudes et interrogations se bousculent ? Le point avec le Pr Vincent Gremeaux, responsable du Centre de médecine du sport du CHUV.
Videos sur le meme sujet

Les ados suisses ne bougent pas assez

Les jeunes Suisses ne bougent pas assez.

Les bienfaits de la danse sur le cerveau

La danse stimulerait les connexions cérébrales, préserverait la santé, réconcilierait le corps et le cerveau et pourrait ressouder le couple ou stimuler les équipes.