Comment bien mettre ses gouttes

Dernière mise à jour 07/10/21 | Article
BV04_bien_mettre_gouttes
Pour traiter certaines pathologies ou en prévision d’un examen, des gouttes oculaires sont parfois nécessaires. Un geste délicat qui demande une certaine habileté. Quelques conseils pour bien les appliquer.

Les bons gestes

  1. Lavez-vous soigneusement les mains pour éviter toute contamination de l’œil.
  2. Si nécessaire, nettoyez l’œil avec du coton imbibé de sérum physiologique afin d’éliminer les sécrétions.
  3. Face à un miroir si nécessaire, inclinez autant que possible la tête en arrière et regardez vers le haut.
  4. Tirez la paupière inférieure vers le bas en regardant toujours vers le haut pour éviter de cligner des yeux.
  5. Administrez une goutte dans l’angle externe de l’œil, sur la paupière inférieure. Attention à ne pas toucher la surface de l’œil avec l’embout de la pipette pour éviter d’endommager la cornée.
  6. Fermez doucement l’œil pendant 1 minute et appuyez en même temps sur le coin interne pour augmenter le temps de contact. 

Ce à quoi il faut faire attention

  • Veillez à vous munir du bon produit avant l’application (d’anciennes gouttes restées dans un tiroir ne sont pas forcément adaptées à un nouveau problème).
  • Respectez les dates de péremption. Elles garantissent l’efficacité du principe actif.
  • Conservez le produit selon les recommandations de la notice, notamment pour limiter le risque infectieux.
  • Toute rougeur oculaire, brûlure ou gêne qui persiste plusieurs jours après l’application doit vous amener à consulter. 

Et chez les enfants?

Si besoin, l’enfant peut être installé sur les genoux d’un adulte pour le rassurer. Autre stratégie: lui proposer de s’allonger sur le dos, yeux fermés, pour ensuite venir placer quelques gouttes au niveau du canthus interne (angle de l’œil proche de la cloison nasale qui forme une sorte de cuvette). Le liquide pénétrera spontanément quand l’enfant ouvrira les yeux. 

Circulation du liquide lacrymal

Après instillation des gouttes, celles-ci vont rejoindre la circulation lacrymale.

  1. Absorption: les collyres peuvent agir en surface ou en pénétrant à travers la cornée.
  2. Distribution: le principe actif du produit est distribué aux structures tissulaires de proximité.
  3. Élimination: une grande partie du collyre est évacuée par le canal lacrymal.

Les différentes familles de gouttes 

Les collyres peuvent être préconisés dans une large variété de situations. En voici les principaux types: 

  • Les antiglaucomateux: pour les problèmes de tension oculaire (glaucome par exemple).
  • Les antibiotiques: pour traiter les infections, dans un cadre curatif ou préventif.
  • Les gouttes hydratantes: pour remédier à la sécheresse oculaire.
  • Les gouttes mydriatiques et myotiques: pour dilater ou contracter la pupille en vue d’un examen ou d’un traitement.
  • Les anti-inflammatoires, avec ou sans stéroïdes.
  • Les anesthésiants: pour pallier une douleur oculaire de surface importante (traumatisme par exemple), pour l’extraction d’un corps étranger, une petite chirurgie oculaire ou encore en vue d’une tonométrie par aplanation (examen permettant de mesurer la pression intraoculaire). 

________

Article repris du site  BienVu!

A LIRE AUSSI

Douleurs musculaires
Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Un claquage est un traumatisme rarement grave, mais il ne faut pas pour autant le prendre à la légère,...
Lire la suite
Environnement
savoir_enfant_vers

Comment savoir si mon enfant a des vers?

Rien que les imaginer fait grimacer. Pourtant, les vers intestinaux sont largement répandus dans la population....
Lire la suite
Mécanismes du corps

Stimuler le nerf vague pour lutter contre l’inflammation

Plus long nerf du corps, le nerf vague est au cœur de la communication entre le cerveau et nos organes...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
BV04_paupières_gonflées

Allergies oculaires: suivez le guide

Que faire si on a les paupières gonflées?
BV04_fiche_maladie_glaucome

Le glaucome: une maladie qui passe souvent inaperçue

Le glaucome est une maladie du nerf optique, le «câble» qui relie l’œil au cerveau. La plupart du temps, la pathologie survient quand la pression de l’œil est trop élevée, ce qui détruit lentement les fibres nerveuses du nerf optique.

Manger sainement pour ses yeux

Comme les autres parties de notre corps, les yeux profitent d’une alimentation saine et variée. En cas de maladie oculaire, l’apport de nutriments ciblés pourrait même soutenir la guérison.
Videos sur le meme sujet

Du placenta pour réparer la cornée

Huma Khamis s'intéresse aux utilisations médicales du placenta, en particulier dans le domaine de l'ophtalmologie.

Quand les sciences redonnent la vue

Charlie Dupiot se penche sur deux projets de recherche qui veulent aider des personnes aveugles à dépasser leur handicap.

Zoom sur la myopie pédiatrique

La myopie est en nette augmentation un peu partout dans le monde.
Symptômes sur le meme sujet
Un zoom sur un oeil

Vue qui baisse

Je vois moins bien
Un oeil rouge

Œil rouge

J’ai l’œil rouge / mal à l’œil
Une bibliothèque

Vision déformée

Je vois tordu