Le tourbillon de Menière… et autres histoires étranges

Dernière mise à jour 14/01/13 | Article
Le tourbillon de Menière… et autres histoires étranges
La maladie de Menière prend son origine dans l’oreille interne et peut être très invalidante en fonction des symptômes. Quelles sont les manifestations les plus fréquentes? Des variations sont-elles possibles?

Le grand classique

Le plus souvent, la personne concernée a l’impression que tout tourne (qu’elle tourne elle-même ou que son environnement tourne autour d’elle, la distinction n’a pas d’importance). Ces vertiges dits «rotatoires» durent plus de 20 minutes et sont accompagnés de variations de l’audition ainsi que d’acouphènes (sifflements, bourdonnements ou autres bruits inhabituels). Entre les crises, la personne se sent en général parfaitement bien.

Les moins chanceux

Parfois les crises peuvent prendre la forme d’un phénomène de Hennebert ou de Tullio. C’est-à-dire qu’ils ressentent de violents déséquilibres déclenchés par des mouchages ou en poussant pour aller à la selle ou par des bruits de forte intensité. D’autre patients se sentent poussés et chutent soudainement à cause d’une perte du tonus musculaire, phénomène de Tumarkin. Autrement dit, les muscles se relâchent d’un coup et la personne tombe au sol. Heureusement, ces cas sont relativement rares.

Un peu bizarre…

Certaines personnes concernées par la maladie de Menière ont des difficultés avec la notion de gauche et droite. Beaucoup parlent de problèmes d’orientation: ils ont parfois du mal à retrouver le chemin de chez eux en sortant d’un magasin.

Ou carrément étrange!

Certaines personnes expérimentent une bascule de l’image visuelle de 90° ou 180°.

Dans ce premier exemple, l’image est retournée à 180°: soudainement le ciel se retrouve en bas et la route en haut! Cela peut survenir à tout moment, y compris lors de conduite d’un véhicule. Curieusement, la personne arrive à s’arrêter sur le côté droit et à éviter un accident.

Quelqu’un raconte avoir pris le train de Lausanne à Genève… quand tout à coup, il a vu le Jura sur sa gauche et le lac Léman sur sa droite alors qu’il était assis dans le sens de la marche! Arrivé à Genève, l’image s’est remise en place lorsqu’il traversait le pont du Mont-Blanc.

D’autres encore parlent d’une impression de chuter sans fin pendant plusieurs minutes, de s’enfoncer dans le matelas de leur lit. Certains voient le lit en position verticale contre le mur et se sentent glisser sur le sol. Parfois, ils ont l’impression de sortir de leur corps : ils se voient de dessus, de côté ou de derrière.

 

«Suis-je fou?»

Non! Le fait de se sentir dans son propre corps et de le percevoir dans son environnement repose sur plusieurs signaux, dont certains se situent dans l’oreille interne. Ces derniers peuvent être perturbés en cas de maladie de Menière, ce qui mélange tous les repères.

Même si les causes et les traitements sont encore à rechercher, on sait désormais que des phénomènes «étranges» peuvent survenir. Dans ce cas, n’hésitez pas à en parler à votre médecin, vous n’êtes pas fou!

Référence

Adapté de «Les étranges histoires des patients… et de leurs docteurs (!) dans le tourbillon du Menière!», par Pr J.-P. Guyot, Service d’ORL et de chirurgie cervico-faciale, Département des neurosciences cliniques aux HUG, Genève. In Revue médicale suisse 2012; 8: 1872-5, en collaboration avec les auteurs. RMS-356

A LIRE AUSSI

Douleurs musculaires
Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Un claquage est un traumatisme rarement grave, mais il ne faut pas pour autant le prendre à la légère,...
Lire la suite
Douleurs du genou
On peut soigner des ligaments du genou déchirés sans opérer

On peut soigner des ligaments du genou déchirés sans opérer

Après deux opérations au genou, l’Américaine championne de ski Lindsey Vonn a fait un come-back époustouflant....
Lire la suite
Troubles de l'odorat
Grains de poivre

Ne négligez pas les troubles de l’odorat

Plus d’une personne sur 20 souffre de perte de l’olfaction. Cela suite à un maladie ou un accident, voire...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
cotons_tiges

Pas de cotons-tiges dans les oreilles de vos enfants

A moins que votre pédiatre ne vous le recommande, pas besoin de nettoyer l'intérieur des oreilles de vos enfants! Les spécialistes déconseillent fermement l'emploi du coton-tige.
Acouphènes: vers une meilleure prise en charge?

Acouphènes: vers une meilleure prise en charge?

Même dans un silence total, la personne souffrant d'acouphènes a la sensation d'entendre des tintements, des sifflements ou encore des bourdonnements. Pour réussir à soulager les symptômes de ce trouble de l’oreille, il est nécessaire de favoriser une prise en charge médico-psychologique.
La lecture labiale ou comment entendre avec les yeux

La lecture labiale ou comment entendre avec les yeux

De plus en plus de personnes entendent mal. Selon le site de l’association internationale Hear-it (www.hear-it.org), 16% des adultes sont atteints d’une déficience auditive ayant un impact sur leur quotidien. En cause, le vieillissement de la population et l’exposition excessive au bruit, mais aussi différentes maladies, certains médicaments, un accident ou tout simplement la génétique.
Videos sur le meme sujet

Troubles de l'ouïe: moins de bruit pour mieux s'entendre!

Quelles sont les conséquences du bruit sur notre ouïe? Quels dommages provoquent-ils, quelles sont les solutions pour éviter le pire? L'antidote fait le point.

L'oreille: un labyrinthe complexe

L'oreille est un organe complexe et fragile à la fois. Elle est faite de trois parties distinctes : l'oreille externe, l'oreille moyenne et l'oreille interne. Le tour des maladies qui peuvent atteindre l'oreille, et les traitements existant.