Quand des personnes paraplégiques réussissent à remarcher

Dernière mise à jour 01/11/18 | Audio
Loading the player ...
En Suisse, au Laboratoire de marche du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), trois patients paraplégiques ont pu marcher grâce à une stimulation électrique via un implant et des mois d’entrainement.

Cette réhabilitation neurologique persiste même en l’absence de stimulation. 

Les détails avec le chercheur Grégoire Courtine, à la tête de toute cette équipe entre Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, Université de Lausanne et CHUV, et Sebastian Tobler, un des patients impliqués dans l'étude. Un sujet de Cécile Guérin.

Walking again after spinal cord injury

Le communiqué de l'EPFL

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Fièvre

Pourquoi la fièvre augmente-t-elle le soir ?

La fièvre est une réaction naturelle de l'organisme pour lutter contre les infections.
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
BV_cafe_avec_Thimeth_Thanabalasingam

«Quand on perd un sens, on développe d’autres facultés»

À 23 ans, Thimeth Thanabalasingam fait déjà preuve d’une intense détermination. Atteint d’une dystrophie rétinienne génétique qui l’a rendu malvoyant dès la naissance, il poursuit ses études en Master de droit à l’Université de Fribourg.
PS42_Cynthia_Mathez_handisport

«Le handisport manque encore de visibilité»

Quand la vie vous impose des épreuves, deux voies peuvent être empruntées : la détermination ou la résignation. Cynthia Mathez a choisi la première et n’a de cesse, depuis que la sclérose en plaques l’a contrainte au fauteuil roulant en 2015, de repousser ses limites. Sa première participation aux Jeux Paralympiques de Tokyo ne lui a pas apporté de médaille mais ses yeux sont déjà braqués sur Paris 2024, où elle compte bien en rafler quelques-unes.