La géomédecine: une jeune science prometteuse

Dernière mise à jour 11/11/15 | Audio
Loading the player ...
Huma Khamis s'intéresse à une très jeune discipline issue de la rencontre entre la géologie et la recherche médicale.

Son but est de mieux comprendre la manière dont agissent les traitements sur nos maladies.

Le point sur cette discipline tellement peu courante qu'il n'y aurait qu'une dizaine de laboratoires qui  travaillent actuellement sur ce sujet dans le monde.

Intervenants: Francis Albarède, professeur de géochimie à l'école normale supérieure de Lyon, Vincent Balter, géologue et chercheur au CNRS, il travaille également à l'école normale supérieure de Lyon, et Philippe Telouk, ingénieur de recherche au CNRS, chimiste analyste.

> Sujet en nouvelle diffusion

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Problèmes de peau

De moustique, de fièvre ou de la varicelle, découvrez le contenu des boutons

Macules, papules, vésicules, bulles, pustules, il existe de nombreux boutons différents qui peuvent se développer sur notre peau.
Lire la suite
Fièvre

Pourquoi la fièvre augmente-t-elle le soir ?

La fièvre est une réaction naturelle de l'organisme pour lutter contre les infections.
Lire la suite
Piqûres d'insectes

Tout sur les punaises de lit

Huma Khamis vous emmène à la découverte de petites bêtes qui envahissent nos appartements.
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
MV_lieu_vie_sante

Lieu de vie et santé: dis-moi où tu vis, je te dirai comment tu vas

Notre santé ne dépend pas seulement de la génétique et de notre mode de vie, mais aussi de l’endroit où nous habitons. Cette composante est de plus en plus souvent intégrée dans les mesures de promotion de la santé.
PMS_solastalgie_eco_anxiete

Quand les bouleversements climatiques impactent notre santé mentale

Hausse des températures, fonte des glaciers, intensification des sécheresses, élévation du niveau de la mer… le dernier rapport du GIEC* a de quoi miner le moral. Et c’est d’ailleurs ce qui arrive à bon nombre d’entre nous, concerné·e·s par ce que l’on surnomme désormais l’anxiété environnementale ou solastalgie, soit une réaction psychologique consécutive à la crise climatique.