Le tennis déséquilibre la morphologie des joueurs

Dernière mise à jour 11/07/12 | Article
Ombre d'un joueur de tennis
Pour éviter accidents et pépins de santé, un renforcement des membres supérieurs est indispensable.

Les sports de l'été

Découvrez au fil de l'été notre série sur les bénéfices et les risques pour la santé de huit sports à pratiquer en plein air et au soleil.

Autrefois qualifié de sport de gentlemen, le tennis est devenu l’une des disciplines sportives les plus exigeantes, renvoyant les freluquets gentilshommes au vestiaire. Des athlètes tout en muscles les ont, petit à petit, remplacés, au niveau professionnel tout au moins. Ils sont désormais capables d’envoyer leurs balles de service à plus de 200 km/h. Si ce sport présente de nombreux avantages pour le métabolisme, la puissance de frappe nécessaire, ajoutée à la répétition des mouvements, peut, à long terme, engendrer un réel déséquilibre musculaire.

Ainsi, même Roger Federer est parfois victime de quelques maux. La preuve en est ses problèmes de dos survenus lors des huitièmes de finale du tournoi de Wimbledon. Faite pour des mouvements de flexions et d’extensions, la colonne vertébrale des grands joueurs est sans cesse confrontée à des rotations, lors de coups droits ou de revers, par exemple. Il n’est alors pas rare, à la longue, que des douleurs se fassent sentir.

Sport asymétrique par excellence, le tennis tend donc à déstabiliser la morphologie de ses adeptes. «A force d’enchaîner encore et encore les mêmes mouvements, Un joueur aura tendance à développer certains muscles, au détriment d’autres», explique le Dr Marcos Del Cuadro, spécialiste de la médecine du sport, au centre médical de Vidy, à Lausanne. Ainsi, la balance va pencher d’un côté du corps, ce qui favorise des instabilités et peut engendrer des douleurs, particulièrement à l’épaule et au bras sollicités.

Entraînement essentiel

Pour prévenir ce genre de problèmes, il est donc conseillé de suivre un entraînement rigoureux et de renforcer ses membres supérieurs. «L’épaule est une zone où coexistent de nombreux tendons dans un espace particulièrement réduit,explique le Dr DelCuadro. Les frottements lors des mouvements répétés du bras finissent par créer une usure des tendons, avec un risque de tendinopathie adjointe de douleurs invalidantes. Le stade final est un lâchage de l’un de ces tendons. D’autre part, une disbalance musculaire de l’épaule, secondaire à la pratique du tennis, pourra également engendrer une instabilité caractérisée par des douleurs.» Les professionnels travaillent alors la résistance, l’équilibre et la force de leur système musculaire. Ils cherchent à renforcer les muscles des épaules, du dos et des abdominaux.

Le bras «bionique» de Nadal

Considéré par beaucoup comme le meilleur joueur sur terre battue de tous les temps, le No 2 mondial impressionne par sa force et sa musculature, en particulier celles de son bras gauche. «Le cas de Rafael Nadal est particulièrement intéressant, estime le Dr Del Cuadro. S’il s’entraîne autant, voire plus que les autres, ce n’est pas un hasard: il n’est pas un vrai gaucher.» Il a en effet appris à jouer du bras gauche pour être plus difficile à contrer et dans le but de déstabiliser ses adversaires. «Pour lui, jouer du bras gauche demande un effort énorme, ajoute l’expert. Son corps et son cerveau sont droitiers, il doit donc sans cesse compenser. En regardant la puissance de ses coups droits, on voit bien qu’il ne joue pas de la même façon que ses concurrents qui, eux, le font naturellement, en utilisant leur côté dominant. Tous ses muscles travaillent et compensent différemment. J’imagine qu’une des raisons de ses nombreuses blessures, est sans doute due au fait qu’il ne joue pas de manière “naturelle”, ce qu’il risque, à long terme, de payer cher.»

Tout est dans la tête

Mental

On entend souvent dire que les performances d’un professionnel sur un court sont dues à 50% à son «mental». Des parties qui n’en finissent pas, la pression d’un coach, d’une famille, d’une nation, le tennisman est seul avec son talent pour, à la fois, contenter tout le monde et gagner face à son adversaire. Comment gérer tout cela? «Le tennis est un combat entre deux personnes, face à face, sur une surface relativement petite, toutes deux très proches dans l’affrontement, séparées par un filet, soumises à l’incertitude point après point», explique Lucio Bizzini, docteur en psychologie. Et d’ajouter que pour se sublimer pendant ce combat, la régulation émotionnelle est très importante dans le tennis: «Il faut un mélange de confiance en soi, d’agressivité et de détermination, mais aussi de lucidité et de concentration.» Pour trouver cet équilibre, certains joueurs recourent à un coaching mental, soit sous la forme de stratégies psychorégulatives (relaxation, méditation), soit par le biais d’un travail psychologique (imagerie mentale, travail sur les pensées, etc.). Même à un niveau amateur, le mental joue un rôle crucial.

 

Accessoires et surfaces

Raquette
Raquette de tennis

Opter pour une raquette la plus légère possible permet de diminuer les risques de blessures à l’épaule. Selon le niveau de jeu, des particularités entrent ensuite en ligne de compte. Un joueur amateur qui souhaite améliorer sa puissance peut opter pour un tamis (surface des cordes de la raquette) plus grand, au risque de diminuer la précision du geste. Pour les professionnels, le choix est généralement inverse. (Photo: CC BY tiffa 130)

Antivibrateur
Raquette équipée d'un antivibrateur

A positionner sur les cordes de la raquette, cet appareil est fortement conseillé pour éviter les blessures. Les vibrations augmentent les tensions, qui se transmettent le long du bras, ce qui favorise les épicondylites (le tennis elbow). (Photo: © shutterstock.com/nevenm)

Balles
Balle de tennis

Il existe deux types de balles de tennis: sans ou avec pression. Plus lourdes, les balles sans pression sont plus difficiles à jouer. On privilégie leur utilisation pour les joueurs réguliers ou pour l’entraînement. Elles ont une espérance de vie plus longue que les balles avec pression. Ces dernières sont plus légères, mais s’usent beaucoup plus rapidement. Un peu à la manière d’une canette de soda qui perdrait son gaz petit à petit. (Photo: CC BY ardelfin/morgueFile)

Choix de la surface
Surface de tennis

Courir sur du béton ne revient pas au même que sur du gazon. De même, la terre battue, plus souple que les surfaces dures, diminue la tension éprouvée par le corps du joueur tout en étant moins exigeante pour les articulations. (Photo: CC BY Beraldo Leal)

En collaboration avec

A LIRE AUSSI

Douleurs musculaires
Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Un claquage est un traumatisme rarement grave, mais il ne faut pas pour autant le prendre à la légère,...
Lire la suite
Douleurs du genou
On peut soigner des ligaments du genou déchirés sans opérer

On peut soigner des ligaments du genou déchirés sans opérer

Après deux opérations au genou, l’Américaine championne de ski Lindsey Vonn a fait un come-back époustouflant....
Lire la suite
Troubles de l'odorat
Grains de poivre

Ne négligez pas les troubles de l’odorat

Plus d’une personne sur 20 souffre de perte de l’olfaction. Cela suite à un maladie ou un accident, voire...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
L'efficacité du Kinesio Tape est encore à démontrer

L’efficacité du Kinesio Tape est encore à démontrer

Les sportifs raffolent de ces bandes censées calmer les douleurs musculaires. Précisions.
Douleurs au tendon d’Achille: quel traitement?

Douleurs au tendon d’Achille: quel traitement?

Une blessure au tendon d’Achille est un problème bien connu des sportifs, particulièrement des adeptes de la course à pied. Elle est souvent due à une surcharge ou à une surutilisation de ce tendon. Quant au traitement, il varie en fonction du stade de l’atteinte.
Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Un claquage est un traumatisme rarement grave, mais il ne faut pas pour autant le prendre à la légère, car les muscles sont généralement touchés.
Videos sur le meme sujet

Tendinites: tendinoses et autres tendinopathies

Le sport est bon pour la santé. Le problème, c'est que trop sollicités, notre squelette, nos muscles et nos tendons peuvent parfois nous faire souffrir.
Symptômes sur le meme sujet

Douleur thorax

J'ai mal dans la poitrine