L’efficacité du Kinesio Tape est encore à démontrer

Dernière mise à jour 26/09/12 | Article
L'efficacité du Kinesio Tape est encore à démontrer
Les sportifs raffolent de ces bandes censées calmer les douleurs musculaires. Précisions.

De quoi on parle?

Les faits

Bandes élastiques aux vertus encore floues, les Kinesio Tape sont l’accessoire à la mode dans le monde du sport.

Le bilan

Des études sont en cours, notamment aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), pour comprendre leurs effets. En plus d’un effet placebo indéniable, les bandes élastiques aident à la proprioception (prise de conscience d’une zone douloureuse).

Sur un genou, une cuisse, ou déposé en étoile sur les abdominaux, le Kinesio Tape est le nouvel accessoire fétiche des sportifs en tout genre. Mis en vedette par le footballeur Mario Balotelli lors de l’Euro 2012, et utilisé abondamment par les athlètes, toutes catégories confondues, aux JO de Londres, il a su faire sa place. Même si l’efficacité de cette simple bande élastique à coller à même la peau reste encore à prouver.

Le Kinesio Tape est le descendant du tape rigide utilisé depuis longtemps par les physiothérapeutes pour stabiliser une zone blessée. Sa mise sur le marché a répondu au souhait de créer une bande plus dynamique pour éviter que le blocage d’une articulation entache une performance sportive. Les experts se sont ensuite accordés sur le fait que ce Kinesio Tape pouvait être encore plus efficace pour stimuler ou calmer des muscles douloureux.

Comment ça marche

«En apposant ces bandes sur la peau, on crée une stimulation des zones ciblées, explique le Dr Stéphane Borloz, spécialiste de la médecine du sport aux Hôpitaux universitaires de Genève. Plus précisément, on augmente la proprioception, soit l’échange d’informations entre ces zones et le cerveau.» Concrètement, si on le met sur une cuisse, par exemple, le cerveau sent qu’il se passe quelque chose et augmente sa perception de cet endroit précis.

Les experts ont longtemps cru que ces bandes avaient le pouvoir d’augmenter, ou de diminuer, la force d’un athlète selon le sens dans lequel elles étaient appliquées. Mais des études ont contré cette croyance. «Il a cependant été observé que la force maximale développée par un muscle était atteinte plus rapidement avec le Kinesio Tape, poursuit le Dr Borloz. Coller les bandes augmente le feedback au niveau cérébral, ce qui préactive la zone du cerveau commandant le muscle. Celui-ci va alors se contracter plus facilement pour développer sa force. C’est un peu comme si l’on ouvrait subitement, sur la route, une voie pour éviter les bouchons.» Et de préciser que tout cela se joue en quelques millièmes de secondes. Le sportif se sent alors plus sûr de lui, la proprioception lui permettant de mieux contrôler le tonus de sa musculature, même si ces bandes ne semblent pas efficaces dans la prévention des blessures.

L'effet proprioceptif

L’effet placebo

A ce jour, outre l’augmentation de la proprioception reconnue par les experts, les effets réels du Kinesio Tape n’ont pas encore été prouvés, hormis l’effet placebo. «L’action biologique de l’effet placebo est une hypothèse admise depuis longtemps, commente Roberta Antonini Philippe, psychologue du sport, à Genève. Même si les études débutent, elles confirment d’ores et déjà son importance.»

Portés par un phénomène de mode, les Kinesio Tape sont devenus, dans l’esprit de beaucoup, une sorte de réponse programmée à la douleur. Le simple fait de les appliquer suggère au sportif qu’il va améliorer son potentiel. Dans les faits, c’est bien ce qui se produit. Il reprend confiance et, de ce fait, accroît ses capacités. «On parle alors du principe de suggestion: si l’athlète se dit qu’il va aller mieux, il se met dans un processus de conditionnement mental et, au final, va effectivement mieux», explique la psychologue. L’effet placebo agit aussi en contrant un processus très dommageable en sport appelé «dissonance cognitive»: lorsqu’un athlète souffre d’une blessure, il se place dans un état mental où il pense ne pas être en état d’être performant. Le fait d’utiliser un produit qu’il croit efficace peut changer cet état mental: l’athlète se convainc lui-même que le produit marche et son mental se dissocie des informations sur la douleur que lui envoie son cerveau. Cela a un réel effet: en choisissant de changer d’avis, il occulte la douleur.

Sans aucun risque

Bien que les experts n’aient pas encore déterminé l’intérêt de ces bandes élastiques, le Dr Borloz, qui participe actuellement à une étude sur le sujet, estime qu’il ne faut pas les rejeter complètement en attendant une garantie scientifique. «Le Kinesio Tape est efficace dans certaines situations et ne fait courir aucun risque aux sportifs, professionnels comme aux amateurs qui y ont recours. Il ne doit cependant pas remplacer une consultation médicale et une éventuelle autre prise en charge. Il n’est en fait qu’un moyen supplémentaire dans la prise en charge globale. Nous l’utilisons beaucoup dans notre unité de médecine du sport, car nous avons l’impression que certains patients en tirent vraiment bénéficie. Nous ne savons pas si l’effet placebo est seul à agir ou s’il existe un autre effet encore à découvrir. Mais il est sûr, quoi qu’il en soit, que l’action proprioceptive est positive au niveau de la gestion du tonus musculaire.»

La supercherie du Power Balance

La supercherie du Power Balance

Ce bracelet promettait souplesse et équilibre...

D.R.

Intox

Lancé sur le marché il y a cinq ans, et très vite devenu un accessoire de mode indispensable, le bracelet Power Balance a depuis été totalement désavoué. Censé assurer souplesse et équilibre en agissant sur le champ énergétique naturel du corps, la breloque commercialisée par une société californienne avait su séduire tant le grand public que les stars de l’athlétisme. Après maintes études menées en Europe et aux Etats-Unis, il s’est finalement avéré que si le bracelet pouvait avoir un léger effet placebo, il n’avait aucun intérêt scientifique. Fin 2011, après avoir dû répondre à des accusations de charlatanisme devant la justice, l’entreprise qui l’avait lancé a fait faillite.

En collaboration avec

A LIRE AUSSI

Douleurs musculaires
Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Un claquage est un traumatisme rarement grave, mais il ne faut pas pour autant le prendre à la légère,...
Lire la suite
Douleurs du genou
On peut soigner des ligaments du genou déchirés sans opérer

On peut soigner des ligaments du genou déchirés sans opérer

Après deux opérations au genou, l’Américaine championne de ski Lindsey Vonn a fait un come-back époustouflant....
Lire la suite
Troubles de l'odorat
Grains de poivre

Ne négligez pas les troubles de l’odorat

Plus d’une personne sur 20 souffre de perte de l’olfaction. Cela suite à un maladie ou un accident, voire...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Douleurs au tendon d’Achille: quel traitement?

Douleurs au tendon d’Achille: quel traitement?

Une blessure au tendon d’Achille est un problème bien connu des sportifs, particulièrement des adeptes de la course à pied. Elle est souvent due à une surcharge ou à une surutilisation de ce tendon. Quant au traitement, il varie en fonction du stade de l’atteinte.
Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Un claquage est un traumatisme rarement grave, mais il ne faut pas pour autant le prendre à la légère, car les muscles sont généralement touchés.
Sport, synonyme de plaisir mais aussi de douleur

Sport, synonyme de plaisir mais aussi de douleur

Jeux Olympiques, Coupe du Monde de Football… ces événements sportifs sont suivis par des millions de personnes. Cependant, derrière le sourire du vainqueur se cachent des heures d'entraînement et de souffrance à endurer.
Videos sur le meme sujet

Tendinites: tendinoses et autres tendinopathies

Le sport est bon pour la santé. Le problème, c'est que trop sollicités, notre squelette, nos muscles et nos tendons peuvent parfois nous faire souffrir.
Symptômes sur le meme sujet

Douleur thorax

J'ai mal dans la poitrine