Les bienfaits et les méfaits du ski de fond

Dernière mise à jour 16/12/15 | Article
Les bienfaits et les méfaits du ski de fond
Comme la saison estivale, l’hiver est également propice aux sports en extérieur et en pleine nature. Quelques conseils pour pratiquer le ski de fond.

Bon pour les articulations

Au ski de fond, on glisse. Un truisme? Certes, mais c’est un sport où les impacts sur les articulations sont minimes, contrairement à la course à pied, le football ou le hockey par exemple. C’est un sport de choix pour une personne aux articulations sensibles; et une bonne alternative hivernale pour des coureurs qui souhaiteraient soulager et ménager leurs articulations tout en poursuivant un entraînement d’endurance.

Physique mais accessible

Le ski de fond a beaucoup d’avantages. C’est un sport individuel que l’on pratique à son propre rythme, soit par des séances courtes mais intenses, soit en sorties plus longues et plus tranquilles, alternant endurance et intensité si on le désire. «Mais en termes d’intensité de l’effort et d’endurance, c’est l’un des plus exigeants», note le Dr Marcos Del Cuadro, médecin du sport au Centre médical de Vidy.

Attention aux poignets, mains et pouces

Bien que le ski de fond soit le sport d’hiver le moins traumatique (avec le curling), on dénombre quelques blessures consécutives à des chutes, mais de faible énergie en comparaison du ski alpin.

Ce sont essentiellement les extrémités supérieures qui sont touchées, avec notamment des entorses et des fractures du poignet et surtout du pouce («pouce du skieur»).

Attention au froid et au soleil

Le ski de fond se pratiquant en extérieur et en altitude, rappelons que le soleil et le froid sont les ennemis du fondeur. Attention donc aux coups de soleil, aux engelures et autres lésions oculaires. Protégez-vous avec de la crème solaire, des vêtements adaptés et des lunettes de soleil.

Attention à l’asthme!

Le ski de fond, comme toute activité physique se pratiquant par temps froid, favorise le développement d’un asthme ou bronchospasme d’effort. L’hyperventilation durant l’effort dans un environnement froid et humide entraîne une réaction inflammatoire des bronches et une constriction de sa musculature. Les symptômes peuvent être variés (difficulté à respirer, respiration sifflante, toux, serrement thoracique, douleurs musculaires, baisse des performances) et d’intensité variable.

Ils peuvent apparaître pendant et, très souvent, après l’effort. Le sportif asthmatique pourra bien sûr développer cette pathologie, mais le sportif non-asthmatique également (on parlera alors de bronchospasme d’effort).

Le traitement consistera à inhaler un bronchodilatateur 20-30 minutes avant l’effort, mais un bon échauffement sur 20-30 minutes permet parfois d’éviter ces épisodes d’asthme. Quoi qu’il en soit, si vous souffrez de tels symptômes, il est conseillé de consulter votre médecin pour effectuer des tests respiratoires spécifiques et confirmer et préciser le diagnostic.

Attention aux genoux

Des entorses du genou sont possibles et touchent principalement le ligament collatéral interne. Avec l’apparition du «skating», le nombre de lésions du ligament croisé antérieur a aussi augmenté.

Gare à la surcharge

Au ski de fond, les blessures de surcharge – ces atteintes aux muscles ou aux tendons qui apparaissent progressivement – sont plus fréquentes que les traumatismes. La technique de glisse, notamment la répétition d’hyperextensions du dos, favorise l’apparition de maux de dos. Le «skating» semble moins touché par cette problématique. Afin de prévenir ces douleurs, il est vivement conseillé de renforcer la ceinture abdo-lombaire avec des exercices de gainage.

Les cuisses, les tendons d’Achille et les poignets sont également à risque de souffrir d’une lésion de surcharge.

A LIRE AUSSI

Douleurs musculaires
Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Un claquage est un traumatisme rarement grave, mais il ne faut pas pour autant le prendre à la légère,...
Lire la suite
Douleurs du genou
On peut soigner des ligaments du genou déchirés sans opérer

On peut soigner des ligaments du genou déchirés sans opérer

Après deux opérations au genou, l’Américaine championne de ski Lindsey Vonn a fait un come-back époustouflant....
Lire la suite
Troubles de l'odorat
Grains de poivre

Ne négligez pas les troubles de l’odorat

Plus d’une personne sur 20 souffre de perte de l’olfaction. Cela suite à un maladie ou un accident, voire...
Lire la suite
Videos sur le meme sujet

Tendinites: tendinoses et autres tendinopathies

Le sport est bon pour la santé. Le problème, c'est que trop sollicités, notre squelette, nos muscles et nos tendons peuvent parfois nous faire souffrir.
Maladies sur le meme sujet
morsures chiens

Morsure d'animal

Les morsures d'animaux peuvent être superficielles ou profondes. Elles peuvent se compliquer d'une infection, d'un tétanos ou de la rage et, s'il s'agit d'un serpent, d'une envenimation.

Entorse de la cheville

Une entorse est une lésion des ligaments de la cheville, le plus souvent suite à un mauvais mouvement du pied. A l'exception des entorses graves, la plupart guérissent sans complication.

Symptômes sur le meme sujet
Se faire mordre par quelqu'un

Morsure humaine

J'ai été mordu(e) par quelqu'un
cheville tordue

Entorse

Je me suis tordu la cheville
Chien aboyant avec ces crocs bien en vue

Morsure animale

J'ai été mordu(e) par un animal