Ça n'a pas de science !... les probiotiques

Dernière mise à jour 05/04/21 | Audio
Loading the player ...
Il y a les opinions, les rumeurs, les modes et il y a la science.

"Ça n'a pas de science!" aborde les questions de société sous lʹangle scientifique. Quelles sont les études, les éventuelles preuves ou les doutes qui subsistent ? Un rendez-vous proposé par Adrien Zerbini.

Aujourdʹhui, gros plan sur les probiotiques qui soigneraient des problèmes de digestion, dʹintestin, mais aussi diabète ou dépression… Pour en parler, Jacques Schrenzel, chef du laboratoire de bactériologie et du laboratoire de génomique des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) et Eric Oswald directeur adjoint de lʹinstitut de recherche en santé digestive de Toulouse.

Ça n'a pas de science !

Mystificascience: du yogourt pour vivre jusqu'à 140 ans

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Problèmes de peau

De moustique, de fièvre ou de la varicelle, découvrez le contenu des boutons

Macules, papules, vésicules, bulles, pustules, il existe de nombreux boutons différents qui peuvent se développer sur notre peau.
Lire la suite
Piqûres d'insectes

Tout sur les punaises de lit

Huma Khamis vous emmène à la découverte de petites bêtes qui envahissent nos appartements.
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
infections_urinaires_vaccin_resistances

Vaccin prometteur contre les infections urinaires

Développé par une start-up suisse et testé aux Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG), il pourrait limiter les résistances aux antibiotiques.
interview_thierry_calandra

«Le choc septique est un véritable big-bang pour l’organisme»

Chef du service des maladies infectieuses du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), le professeur Thierry Calandra s’est intéressé aux sepsis, ces infections fulgurantes et souvent mortelles. Ses recherches lui ont valu de recevoir, en avril dernier, l’«Award for Excellence» décerné par la Société européenne de microbiologie et de maladies infectieuses.
Atteint de septicémie, un patient sur huit décède des complications

Atteint de septicémie, un patient sur huit décède des complications

Même un corps en bonne santé peut céder sous le coup d’une invasion bactérienne massive. Il est important d’agir vite si une personne présente des symptômes inquiétants.
Videos sur le meme sujet

Une bactérie résistante rendue presque inoffensive

Des scientifiques de lʹUniversité de Genève (Unige) ont mis au point une nouvelle stratégie de lutte contre une bactérie résistant à un grand nombre dʹantibiotiques.

Des bactéries boostées aux antibiotiques

Une étude européenne vient de montrer que lʹutilisation massive d'antibiotiques pour lutter contre le développement de bactéries résistantes ne fait, paradoxalement, que renforcer certaines d'entre elles.

La taxonomie des bactéries

Si tous les êtres vivants ont un nom d'espèce, il devient de plus en plus difficile de trouver et d'attribuer des noms inédits aux milliers de nouvelles bactéries découvertes chaque année.