Antibiorésistance, état des lieux

Dernière mise à jour 10/11/17 | Vidéo
Selon l'OMS, la résistance aux antibiotiques constitue aujourd'hui l'une des plus graves menaces pesant sur la santé mondiale.

Quel est ce phénomène de résistance? Que pouvons-nous faire? Réponse avec des experts de la Société Suisse de Microbiologie des Universités romandes.

Articles sur le meme sujet
infections_urinaires_vaccin_resistances

Vaccin prometteur contre les infections urinaires

Développé par une start-up suisse et testé aux Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG), il pourrait limiter les résistances aux antibiotiques.
interview_thierry_calandra

«Le choc septique est un véritable big-bang pour l’organisme»

Chef du service des maladies infectieuses du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), le professeur Thierry Calandra s’est intéressé aux sepsis, ces infections fulgurantes et souvent mortelles. Ses recherches lui ont valu de recevoir, en avril dernier, l’«Award for Excellence» décerné par la Société européenne de microbiologie et de maladies infectieuses.
Atteint de septicémie, un patient sur huit décède des complications

Atteint de septicémie, un patient sur huit décède des complications

Même un corps en bonne santé peut céder sous le coup d’une invasion bactérienne massive. Il est important d’agir vite si une personne présente des symptômes inquiétants.
Videos sur le meme sujet

La gonorrhée résiste de plus en plus aux antibiotiques

La gonorrhée, une infection sexuellement transmissible courante, résiste de plus en plus aux antibiotiques. Une alerte sanitaire à prendre au sérieux.

Trop de propreté, c’est risqué

Notre mode de vie trop aseptisé est-il en train de nuire à notre santé? Sommes-nous en train de rendre la tâche impossible pour notre système immunitaire à force de faire la chasse aux microbes de notre environnement?

Trop de propreté, c’est risqué

Notre mode de vie trop aseptisé est-il en train de nuire à notre santé? Sommes-nous en train de rendre la tâche impossible pour notre système immunitaire à force de faire la chasse aux microbes de notre environnement?