Décoder le langage intérieur pour soigner les troubles de la parole

Dernière mise à jour 13/01/22 | Audio
Loading the player ...
Une équipe genevoise est parvenue à détecter dans le cerveau les signaux qui indiquent qu'une personne se parle à elle-même, sans quʹun son ne sorte de sa bouche.

 Un pas de plus pour essayer un jour de comprendre ce que se disent les personnes aphasiques.

Les explications de Timothée Proix, collaborateur scientifique au Département de neurosciences fondamentales de lʹUniversité de Genève (Unige), interrogé par Silvio Dolzan.

Décoder le langage intérieur pour soigner les troubles de la parole (Unige)

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Aphasie

Troubles du langage oral: quand les mots ne viennent pas

Les enfants apprennent à parler naturellement, le cerveau est programmé pour qu’ils absorbent les mots et la grammaire d’une façon innée. Mais il arrive...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
PULS_mag_troubles dys

Problèmes multipliés par «dys»

À l’heure où il n’est plus seulement question de dyslexie mais également de dyspraxie, dysgraphie ou encore de dyscalculie, comment s’y retrouver et que faire quand le doute s’installe?
MV_retour_école_gérer

Retour à l’école: comment gérer?

Le semi-confinement, suivi des vacances, a entraîné un relâchement scolaire chez certains enfants. Quelques pistes pour bien négocier la reprise.
grande_famille_dys

La grande famille des «dys»

Parmi les troubles de l’apprentissage, la dyslexie est certainement le plus connu, mais il y en a d’autres. Les dépister à temps, c’est donner de meilleures chances à l’enfant de les apprivoiser.
Videos sur le meme sujet

Une appli pour aider les enfants à écrire

Une application qui utilise lʹintelligence artificielle pour aider les enfants à améliorer leur écriture manuscrite, cʹest l'innovation d'une start-up de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL).

Mieux dépister les difficultés langagières des enfants bilingues

Les enfants bilingues présentent souvent des difficultés de langage.

Dyspraxie: je suis maladroit, et alors?

On connaît la dyslexie et d’autres troubles dys. Mais la dyspraxie est méconnue du grand public et encore incomprise de certains professeurs.