Les benzodiazépines, des anxiolytiques dont il faut se méfier

Dernière mise à jour 03/03/21 | Audio
Loading the player ...
Stéphane Délétroz vous dit tout sur une famille de médicaments très largement prescrits: les benzodiazépines.

Préconisés pour leurs vertus anxiolytiques, ils sʹavèrent vite addictifs et augmenteraient les risques de démence.
Le point avec le biologiste Nicolas Donzé, chef adjoint du Service de chimie clinique et toxicologique de lʹInstitut central des hôpitaux à Sion.

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Suicide

Les morts violentes de l’histoire: Boris Vian

Du 9 au 12 octobre 2017, Anne Baecher se penche sur des morts violentes de personnages célèbres de l'histoire.
Lire la suite
Aphasie

Troubles du langage oral: quand les mots ne viennent pas

Les enfants apprennent à parler naturellement, le cerveau est programmé pour qu’ils absorbent les mots et la grammaire d’une façon innée. Mais il arrive...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
depression_retour_psychedeliques

Dépression: le grand retour des substances psychédéliques

Longtemps diabolisés, les psychédéliques reviennent aujourd’hui sur le devant de la scène pour leurs bénéfices dans la prise en charge de différentes pathologiques psychiatriques. Associées à des séances de psychothérapie et dans le cadre d’un contrôle strict, ces substances se présentent comme une alternative thérapeutique prometteuse.
cannabis_lsd_espoirs_therapeutiques

Cannabis, LSD & Co: espoirs thérapeutiques

Et si certaines drogues illégales pouvaient être prescrites pour soigner certaines maladies? De récentes expériences laissent entrevoir cet espoir.
stupefiants_maladies_mentales

Des stupéfiants pour soigner les maladies mentales?

Par le passé explorées, puis interdites et classifiées dans la catégorie des stupéfiants, certaines molécules psychotropes sont peu à peu réhabilitées pour leurs vertus, en particulier dans le traitement de pathologies mentales.
Videos sur le meme sujet

Les thérapies psychédéliques aux Hôpitaux universitaires de Genève

Les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) conduisent des "thérapies psychédéliques" à base de LSD, dʹeskétamine ou de MDMA.

Le retour des psychédéliques

Après des années de diabolisation, les psychédéliques font leur retour dans le champ de la médecine. Des chercheurs espèrent pouvoir utiliser LSD et champignons hallucinogènes pour soigner dépressions et autres troubles psychiatriques.

L'usage des opioïdes en Suisse

La consommation de médicaments opioïdes contre la douleur a été multipliée par vingt-cinq depuis quarante ans.