Harcèlement

Dernière mise à jour 20/10/11 | Article
Harcèlement
Discuter avec un harceleur, essayer de le convaincre de renoncer à son harcèlement, tenter de lui faire comprendre qu’il nous harcèle est inutile.

Le harcèlement est lié à une absence de remise en question. Un harceleur nous impose sa manière d’être, de penser, d’agir sans penser à nous. A ses yeux, son fonctionnement est plus important que l’ouverture à l’autre, l’échange, le partage. Il ne fait pas l’effort d’essayer de nous accepter tel que nous sommes avec nos qualités, nos défauts, nos manques, nos difficultés, nos doutes, nos incertitudes, notre sensibilité. Il nous impose un rapport de force, exerce sur nous une pression. Tout rapport de force est destructeur.

Il y a des petits et des grands harceleurs, diverses formes de harcèlement plus ou moins subtiles, plus ou moins intenses, mais toutes conduisent au même résultat, l’érosion de l’intimité, la destruction de la personne, le manque de respect de l’autre, une perte d’énergie. C’est pourquoi il est important de reconnaître un harceleur pour ne pas devenir sa victime. Discuter avec un harceleur, essayer de le convaincre de renoncer à son harcèlement, tenter de lui faire comprendre qu’il nous harcèle est inutile. C’est mettre de l’huile sur le feu. On ne parvient jamais à bout d’un harceleur, on ne peut que l’épuiser. C’est ce qui se passe à la longue, si on n’entre plus en matière et si on le laisse agir, comme s’il n’existait pas.

Couverture du Petit lexique de la psychothérapie

Source

Retrouvez d'autres mots essentiels dans le Petit lexique de la Psychothérapie du Dr François Adler aux éditions Georg.

A LIRE AUSSI

Libido
libido_femme_frequent

Problèmes de libido chez la femme: un trouble sexuel fréquent mais mal connu

Alors que la médecine actuelle reconnaît l’importance du désir sexuel féminin, ses troubles sont souvent...
Lire la suite
Santé du couple
liberer_pervers_narcissique

Se libérer d’un pervers narcissique

S’il ne correspond à aucune entité nosographique officielle, le pervers narcissique inflige néanmoins...
Lire la suite
Emotions
Une explosion de rage révèle des troubles psychiques

Une explosion de rage révèle des troubles psychiques

Incapable de gérer sa colère, un passager a été débarqué d’un avion puis interné. Car si ce sentiment...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
PMS_chambre_fermee

Chambre fermée: une mesure de contrainte vraiment utile?

Plongée au cœur d’un dispositif particulièrement réglementé, avec le Dr Alexandre Wullschleger, médecin adjoint au Service de psychiatrie adulte du Département de psychiatrie des Hôpitaux universitaires de Genève.
PMS_interview_contrainte

«Les mesures de contrainte doivent toujours être notre dernier recours»

Le recours à la contrainte dépend beaucoup aujourd’hui des cultures et des établissements de soins. Une intense réflexion est en cours pour en diminuer l’usage et réduire son impact auprès des patients. Interview du Dr Alexandre Wullschleger, médecin adjoint au Service de psychiatrie adulte du Département de psychiatrie des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG).
Illustré_EMDR_thérapie

EMDR: une thérapie en quatre lettres

L’Eye Movement Desensitization and Reprocessing, plus connue par son acronyme « EMDR », est une thérapie qui a le vent en poupe. La technique, qui consiste en un retraitement de l’information par des stimulations bilatérales, permet notamment de se libérer de ses traumatismes. Le point avec la Dre Lamyae Benzakour, psychiatre de liaison aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG).
Videos sur le meme sujet

Gros plan sur lʹisolement thérapeutique en psychiatrie

Bastien Confino se penche sur une pratique parfois utilisée dans les services psychiatriques de Suisse: l'isolement ou l'enfermement thérapeutique.

De la musique dans les soins psychiatriques

Bastien Confino s'intéresse à un projet original mené dans le canton de Vaud.

Stress post-traumatique ou chagrin dʹamour, place à la thérapie de reconsolidation

La thérapie de reconsolidation est une méthode de désensibilisation indiquée après un événement traumatisant. Son principe ? Associer psychothérapie et médicaments bêtabloquants.