Les promesses de la neurostimulation

Dernière mise à jour 09/11/16 | Article
promesses_neurostimulation
Un ophtalmologue propose des séances de stimulation visuelle aux sportifs d’élite pour améliorer leur capacité à traiter l’information et développer leurs performances perceptivo-cognitives. Les résultats sont spectaculaires.

Dans une salle obscure, un joueur du Genève-Servette Hockey Club s’entraîne de façon étonnante­: face à un écran 3D, il compte des balles jaunes qui bougent dans tous les sens. Il s’agit d’une séance de neurostimulation menée par l’équipe de Michel Matter, ophtalmologue à Genève et fondateur de Neurovision Consulting. Ce dernier en est persuadé: «­Cette technologie fera partie de l’entraînement des sportifs d’élite à l’avenir, au même titre que la musculation. Plusieurs champions olympiques et clubs de renom l’utilisent déjà.»

La neurostimulation permet d’améliorer la vision périphérique et accélère la vitesse de traitement de l’information visuelle. Elle augmente aussi les capacités d’attention. «­Ce dispositif a été développé par des chercheurs canadiens, précise l’ophtalmologue. Pour l’instant, nous l’avons testé sur des candidats individuels, des athlètes pour la plupart. Nous sommes en contact avec des universités pour participer à des études à plus grande échelle.­»

Grâce à la neurostimulation, Michel Matter estime obtenir des résultats prometteurs­: «Après quelques sessions seulement, un gardien de hockey m’a confié avoir plus de temps pour voir arriver le puck. Il a aussi développé sa capacité de réaction face aux événements du jeu.» Cette technique se révèle également utile en cas de lésion, comme dans le cas des commotions cérébrales. «Les sportifs que nous avons suivis ont vu leur récupération s’accélérer de façon spectaculaire», observe Michel Matter.

Convaincu par la neurostimulation, l’ophtalmologue n’y voit pas beaucoup d’inconvénients car elle ne comporte ni prise de médicaments ni effets secondaires. Le seul bémol réside dans une éventuelle utilisation abusive­: «­Certaines personnes vendent des miracles à leurs patients en les faisant jouer à un simple jeu vidéo. De notre côté, nous pratiquons un examen neuro-ophtalmologique, orthoptique et neurovisuel d’une demi-journée afin d’établir un protocole individualisé. Les séances se déroulent ensuite dans une salle obscure, en immersion totale devant un écran 3D. C’est la combinaison de ces facteurs qui permet d’obtenir des résultats».

A l’avenir, cette technologie pourrait-elle s’appliquer en dehors du monde sportif? «­C’est l’un de mes grands espoirs, confi e Michel Matter. A l’origine, la neurostimulation a d’ailleurs été conçue pour aider les patients atteints de la maladie d’Alzheimer. On pourrait imaginer qu’elle puisse être utile aux enfants hyperactifs, aux pilotes, aux militaires ou aux troupes d’intervention.­»­­

A LIRE AUSSI

Libido
libido_femme_frequent

Problèmes de libido chez la femme: un trouble sexuel fréquent mais mal connu

Alors que la médecine actuelle reconnaît l’importance du désir sexuel féminin, ses troubles sont souvent...
Lire la suite
Emotions
Une explosion de rage révèle des troubles psychiques

Une explosion de rage révèle des troubles psychiques

Incapable de gérer sa colère, un passager a été débarqué d’un avion puis interné. Car si ce sentiment...
Lire la suite
Burnout
LMD_burn-out_sortir

Burn-out, comment s’en sortir?

De plus en plus de personnes en Suisse souffrent d’épuisement professionnel. Avec l’aide d’un psychothérapeute,...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
PS45_micah_murray_sens

«Nos sens conditionnent la trajectoire de nos vies»

Fruit d’une synergie entre la HES-SO Valais-Wallis, l’Université de Lausanne (UNIL) et le Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), le Centre d’innovation et de recherche The Sense a vu le jour en janvier dernier. Son directeur scientifique et académique, Micah Murray, par ailleurs neuroscientifique et professeur au CHUV et à l’UNIL, nous en livre les secrets et les ambitions.
LMD_competences_reussir_ecole

Les compétences clés à cultiver pour réussir à l’école

Dans une nouvelle étude, des chercheurs et chercheuses de l’Université de Genève montrent que connaître les émotions, savoir coopérer et être habile avec son corps sont des compétences fondamentales pour les apprentissages mathématiques chez les plus jeunes enfants.
PS_premices_cortex_cerebral

Aux prémices du cortex cérébral

Siège de notre réflexion, du langage et de nos aptitudes les plus élaborées, le cortex cérébral est d’une complexité infinie que la recherche ne cesse d’explorer. Une récente étude genevoise lève le voile sur la façon dont il s’organise, étape par étape, à la naissance.
Videos sur le meme sujet

La semaine du cerveau édition 2022

Aujourdʹhui, cʹest le début de la semaine du cerveau, lʹoccasion de mieux comprendre cet organe vital, complexe et mystérieux.

L'art, un médicament comme un autre

Des études en neurosciences lʹont prouvé: lʹart a des bienfaits sur le cerveau.

L'aphantasie ou l'incapacité de se représenter une image mentale

Gros plan l'aphantasie, l'incapacité de certaines personnes à se représenter des images mentalement.