Le cerveau du lecteur

Dernière mise à jour 17/05/16 | Audio
Loading the player ...
L'écriture est apparue il y a près de 5'000 ans.

Pourtant, notre cerveau est très proche de celui de nos ancêtres préhistoriques d'il y a 25'000 ans. Cela veut dire que notre cerveau a dû se spécialiser dans la lecture. Les recherches actuelles montrent que nous possédons une zone cérébrale spécifiquement dédiée à cette activité.

Les explications de Laurent Cohen, neurologue à l'Institut du cerveau et de la moelle épinière à l'Hôpital de la Salpêtrière à Paris, interrogé par Huma Khamis.

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Troubles bipolaires

Troubles bipolaires: le yoyo des émotions

Les troubles bipolaires, anciennement appelés psychose maniacodépressive, sont des troubles qui affectent l’humeur. Ils se caractérisent par l’alternance...
Lire la suite
Deuil

Le temps du deuil: donner un sens à sa vie

Avec l'annonce du décès d'un proche, le temps se fige. Puis la vie doit reprendre son cours. Comment aborder cette épreuve difficile ? Comment surmonter...
Lire la suite
Anxiété et crise psychique

Gros plan sur l'hypocondrie

Anouck Merz se penche sur une pathologie fréquente: l'hypocondrie.
Lire la suite
Articles sur le meme sujet

L’impact démontré des voix de «crooners» sur les tympans féminins

Ils chantent à merveille et ils émeuvent les femmes. Et pourtant ils sont supposés volages. Deux études, canadienne et britannique, nous révèlent quels peuvent être les effets des voix graves.
etre_dans_la_lune

À quoi ça sert d’être dans la lune

Serait-ce une stratégie pour fuir l’instant présent? Pour échapper à l’ennui ou à l’angoisse de notre finitude? C’est la question que tout le monde se pose. L’homme peine à vivre sans se divertir et, à défaut de trouver matière à son divertissement, il s’échappe, là-haut dans ses pensées, loin de la conscience du moment présent. Décryptage.
maladies_alterent_cerveau

Ces maladies insoupçonnées qui altèrent le cerveau

Accident vasculaire cérébral, traumatismes crâniens, diabète, médicaments, etc.: de nombreux facteurs favorisent l’apparition de démences et la perte de la mémoire.
Videos sur le meme sujet

Le neuro-feedback ou comment faire mieux fonctionner son cerveau

Adrien Zerbini s'intéresse à une technique qui peut aider les personnes souffrant de pathologies cérébrales (angoisse, dépression, addiction ou stress post-traumatique par exemples).

Que se passe-t-il dans la tête d’un lâche?

Entre petite et grande lâcheté, sommes-nous tous égaux devant le courage?

Rencontre avec Thierry Lecerf, un spécialiste de l'intelligence humaine

Tous les vendredis, "CQFD" reçoit un homme ou une femme de science pour parler de son travail et de ses recherches.