La myéline, le turbo du cerveau

Dernière mise à jour 24/10/16 | Audio
Loading the player ...
Anne Baecher vous propose une plongée dans le cerveau à la découverte de la matière blanche, appelée également myéline.

Méconnue, l'ouvrage "La myéline, Le turbo du cerveau" réhabilite cette substance indispensable au bon fonctionnement des nerfs.
Les explications de Bernard Zalc, directeur de recherche émérite à l’Inserm, il a dirigé le Centre de recherche de l’Institut du cerveau et de la moelle épinière de la Pitié Salpétrière, à Paris, et co-signe ce livre, et Renaud Dupasquier, chef du Service de neurologie du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV).

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Troubles obsessionnels compulsifs (TOC)

Les T.O.C, la prison psychologique

L'ordre, la rigueur, le fait de vérifier si une tâche est bien accomplie, ces traits de caractère sont à priori plutôt considérés comme étant des qualités....
Lire la suite
Borderline

Qu'est-ce qu'être borderline?

Borderline est un trouble qui définit la personnalité dans la façon d'interagir avec son environnement (professionnel, social, familial…).
Lire la suite
Troubles obsessionnels compulsifs (TOC)

Dans la tête d'une personne souffrant de TOC, d'hyperactivité ou d'Alzheimer

La réalité virtuelle permet dorénavant de "se mettre" dans la tête d'une personne souffrant du Trouble obsessionnel-compulsif (TOC), d'hyperactivité ou...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
niveau_vie_vieillissement_cerveau

Le niveau de vie pourrait avoir un impact sur le cerveau

Avec l’âge, les fonctions cognitives ont tendance à diminuer. Toutefois, les seniors sont loin d’être tous égaux face à ce déclin. Les facteurs socio-économiques expliquent-ils en partie ces différences interindividuelles? C’est à cette question que des chercheurs lémaniques vont, pour la première fois, tenter de répondre.
medecine_nerf_vague

La médecine surfe sur le nerf vague

Déjà utilisée pour traiter des cas d’épilepsie et de dépression, la stimulation de ce nerf crânien a un fort potentiel thérapeutique, notamment dans les maladies inflammatoires.