Congélation de l’énergie

Dernière mise à jour 17/10/11 | Article
Branche d'arbre recouverte de glace
Un des buts de la psychothérapie est d’apprendre au patient à accueillir ses émotions, toutes ses émotions y compris celles qui sont pénibles.

La déficience de l’expression émotionnelle, la difficulté d’accueillir, d’exprimer et de verbaliser ce qu’on ressent, conduit à un blocage de l’activité sous-corticale saine, dont la fonction principale est de stimuler, aussi bien le cortex cérébral (réflexion, créativité, jugement, prise de position) que toutes les fonctions vitales (respiration, circulation, thermorégulation, digestion, immunologie, système endocrinien, etc.).

Toute une partie du cerveau est mal utilisée, travaille au ralenti, les échanges cellulaires étant défaillants. Ce blocage physiologique entraîne un état d’épuisement avec toutes les conséquences psychiques ou somatiques qui y sont rattachées et correspond au plan dynamique à une congélation de l’énergie par hypoactivité cellulaire.

Un des buts de la psychothérapie est d’apprendre au patient à accueillir ses émotions, toutes ses émotions y compris celles qui sont pénibles, comme une activité physiologique saine, fondamentalement humaine. Accueillir ses émotions, c’est décongeler l’énergie bloquée, stimuler son cerveau et son corps.

Couverture du Petit lexique de la psychothérapie

Source

Retrouvez d'autres mots essentiels dans le Petit lexique de la Psychothérapie du Dr François Adler aux éditions Georg.

A LIRE AUSSI

Libido
libido_femme_frequent

Problèmes de libido chez la femme: un trouble sexuel fréquent mais mal connu

Alors que la médecine actuelle reconnaît l’importance du désir sexuel féminin, ses troubles sont souvent...
Lire la suite
Emotions
Une explosion de rage révèle des troubles psychiques

Une explosion de rage révèle des troubles psychiques

Incapable de gérer sa colère, un passager a été débarqué d’un avion puis interné. Car si ce sentiment...
Lire la suite
Santé du couple
liberer_pervers_narcissique

Se libérer d’un pervers narcissique

S’il ne correspond à aucune entité nosographique officielle, le pervers narcissique inflige néanmoins...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
P20-04_mécanismes_addiction

Les mécanismes de l’addiction révélés

Pourquoi certaines personnes deviennent-elles accros aux drogues dures et d’autres pas? Le Pr Christian Lüscher a élucidé, chez des souris, les processus cérébraux menant à l’addiction. Il vient de recevoir le prix Naegeli pour la recherche médicale, pour l’ensemble de ses travaux.
pulsations_interview_Korff

«La neuro-pédiatrie est une spécialité multidisciplinaire par excellence»

Tandis que son domaine connaît une véritable révolution grâce à l’essor de la génétique, le Dr Christian Korff, responsable de l’Unité de neuropédiatrie des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), reste mobilisé sur des enjeux majeurs en lien avec le quotidien des enfants.
maladies_alterent_cerveau

Ces maladies insoupçonnées qui altèrent le cerveau

Accident vasculaire cérébral, traumatismes crâniens, diabète, médicaments, etc.: de nombreux facteurs favorisent l’apparition de démences et la perte de la mémoire.
Videos sur le meme sujet

La vue à travers le prisme de la physique

Le principe de la vue est connu depuis longtemps: la lumière reçue par la rétine est transformée en signaux électriques que le cerveau transforme à son tour en image.

Rencontre avec Emmanuel Bigand, un spécialiste de lʹeffet de la musique sur le cerveau

Tous les vendredis, "CQFD" reçoit un homme ou une femme de science pour parler de son travail et de ses recherches.

Le cerveau reptilien n'existe pas

Stéphane Délétroz se penche sur une théorie faussement scientifique mais qui est si bien entrée dans les mœurs qu'elle est très souvent citée.