Enfant à haut potentiel: aider sans discriminer

Dernière mise à jour 06/10/11 | Vidéo
Certains enfants intriguent par leur façon de voir les choses ou par leurs capacités cognitives supérieures à la moyenne. Des tests d'aptitudes permettent de révéler ce que l'on appelle des enfants à haut potentiel. L'Antidote est parti à leur rencontre.

Être un enfant à haut potentiel n'est pas toujours simple. Certains de ces enfants ont besoin d'aide, car ils connaissent des difficultés à l'école ou en société. Le point avec le Dr Nahum Frenk, pédiatre et thérapeute de famille.

A LIRE AUSSI

Douleurs chroniques

Gros plan sur la proctalgie fugace

Bastien Confino évoque une pathologie un peu particulière et méconnue bien que touchant 3% de la population: la proctalgie fugace.
Lire la suite
Stress

Zoom sur le syndrome de stress post traumatique complexe

Anne Baecher se penche sur une souffrance psychique méconnue.
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Ces personnes au potentiel hors norme

Ces personnes au potentiel hors norme

Plus qu’un phénomène de librairie, l’intelligence à haut potentiel est une réalité pour environ 2 à 5 % de la population adulte. Une particularité que certains découvrent tard et qui n’est pas toujours bien vécue.
intelligence_haut_potentiel_defi

L’intelligence à haut potentiel: un défi pour tous

Objectivé par des tests cognitifs et un bilan psychologique, le haut potentiel intellectuel se caractérise par un mode de fonctionnement cérébral singulier, mais pas seulement. Des travaux scientifiques ont permis de mettre en évidence ces intelligences particulières grâce à l’imagerie cérébrale.
haut_potentiel_fantaisie

Le haut potentiel, fantaisie ou réalité?

Une étude menée par une équipe de chercheurs de l’Université de Lyon montre les particularités des cerveaux des enfants à haut potentiel.
Videos sur le meme sujet

Dans la tête… d'un surdoué

Les personnes à haut potentiel fascinent!

Surdoués, Haut Potentiel de souffrance?

Les personnes à «haut potentiel intellectuel» (HP) développent dès l’enfance des compétences particulières, dues à un fonctionnement neuronal hyper efficace. Enfants et adultes confondus, ils représentent environ 2% de la population et sont généralement diagnostiqués par un test de QI dépassant les 130.