Le temps du deuil: donner un sens à sa vie

Dernière mise à jour 06/10/11 | Vidéo
Avec l'annonce du décès d'un proche, le temps se fige. Puis la vie doit reprendre son cours. Comment aborder cette épreuve difficile ? Comment surmonter cette douleur ? L'antidote faite le point avec un psychologue et ethnologue.

Lorsqu'un être aimé disparait, un monde s'écroule. Après l'inhumation vient le temps du deuil. Toutes les sociétés ont ritualisé ces étapes de la vie, certainement pour rendre hommage au mort mais aussi pour encadrer ou aider les proches à traverser ces épreuves. Nous avons beau savoir que nous allons tous un jour ou l'autre perdre un être cher, nous avons du mal à envisager cette idée. En principe le temps fait son oeuvre et tôt ou tard la vie reprend le dessus. Mais pour certains la douleur ne passe pas et l'on parle alors de deuil pathologique. Dans cette émission Pierre-Armand Dussex reçoit Bernard Crettaz ethnologue et animateur des Cafés Mortels ainsi que Corine Bonvin psychologue aux institutions psychiatriques du Valais romand.

A LIRE AUSSI

Borderline

Gros plan sur le trouble de la personnalité borderline

Adrien Zerbini se penche sur un trouble de la personnalité assez mystérieux: le trouble de la personnalité borderline.
Lire la suite
Douleurs chroniques

Gros plan sur la proctalgie fugace

Bastien Confino évoque une pathologie un peu particulière et méconnue bien que touchant 3% de la population: la proctalgie fugace.
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Dépression, anxiété, deuil… Comment faire le tri?

Dépression, anxiété, deuil… Comment faire le tri?

On confond encore trop souvent la dépression avec l’anxiété, une baisse de moral transitoire ou encore une réaction de deuil normale.
Accompagner les parents dans le deuil périnatal

Accompagner les parents dans le deuil périnatal

Faire le deuil d'un enfant peut être un parcours long et difficile pour les parents. Les accompagner lors de ce processus est aussi un défi pour les soignants. Une prise en charge pluridisciplinaire permet d'offrir le soutien nécessaire.
Mort d’un enfant: l’utilité des rites

Mort d’un enfant: l’utilité des rites

La mort d'un enfant va contre le sens même de la vie. Elle représente une épreuve importante pour l'équilibre psychologique des parents et des soignants qui y sont confrontés. Pour les aider à surmonter une telle perte, les rites et les cérémonies de deuil peuvent être très bénéfiques.
Videos sur le meme sujet

La peur de la mort toujours plus grande en Occident

Et si derrière nos angoisses, dépressions et autres problèmes psychologiques se cachait un mal plus profond: la thanatophobie ou la phobie de la mort?

Prédire le risque suicidaire chez les étudiantes et étudiants

Une recherche internationale a permis d'identifier, grâce à lʹintelligence artificielle, un ensemble restreint dʹindicateurs de santé mentale qui prédisent avec précision les comportements suicidaires des jeunes aux études.

Le point sur le syndrome du bébé secoué

Anne Baecher fait le point sur les dernières connaissances relatives au syndrome du bébé secoué.