Prendre sa retraite ferait du mal à la mémoire

Dernière mise à jour 19/03/18 | Audio
Loading the player ...
Une étude anglaise parue l'année dernière dans l'European Journal of Epidemiology est formelle: la mémoire à court terme décline de 38% dès le moment où l'on prend sa retraite!

Le travail c’est la santé, disait la chanson... 
Nikolaos Samaras, médecin spécialisé en médecine interne, gériatrie et prise en charge des troubles cognitifs à Genève, vient commenter ces résultats au micro d'Adrien Zerbini.
L'étude publiée dans l'European Journal of Epidemiology (en anglais)

La série de "CQFD" sur les secrets de la mémoire

Le dossier sur la mémoire de RTS Découverte

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Soins des aînés

Montessori en EMS

La pédagogie Montessori, une méthode conçue à l’origine pour les enfants et adaptée aujourd’hui aux personnes âgées souffrant de problèmes cognitifs, offre...
Lire la suite
Alzheimer et démences

Un lien entre le sommeil et la maladie d'Alzheimer

Les personnes atteintes de la maladie dʹAlzheimer présentes des plaques entre les neurones, composées de bêta-amyloïde.
Lire la suite
Alzheimer et démences

Il y aurait plusieurs maladies dʹAlzheimer

Il nʹy aurait pas une maladie dʹAlzheimer, mais trois!
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
LMD_amnesie_traumatique

L’amnésie traumatique permet de survivre à l’inceste

Alors que les témoignages des victimes d’inceste et d’abus sexuels subis durant l’enfance se multiplient, comment comprendre les sursauts de la mémoire des années, parfois même des dizaines d’années, après les faits? Décryptage d’un phénomène.
LMD_mémoriser_donner_récompense

Pour bien mémoriser, il faut donner la juste récompense

Selon une étude de l’Université de Genève, trouver la bonne dose de récompense permet un fonctionnement optimal de la mémoire. Un savant équilibre qui pourrait être bénéfique pour de nombreux types d’apprentissages.
liberer_mauvais_souvenirs

Se libérer des mauvais souvenirs

Parfois, un épisode douloureux vécu dans le passé empêche d’apprécier pleinement le présent. Pour éviter de ruminer ou de déprimer… il faut agir!
Videos sur le meme sujet

Rencontre avec Gilles Allali, grand spécialiste de la mémoire

Tous les vendredis, "CQFD" reçoit un homme ou une femme de science pour parler de son travail et de ses recherches.

Oublier n’est pas une maladie

Le 13 octobre dernier, la ville de Vernier dans la Canton de Genève organisait une conférence intitulée "Oublier n'est pas une maladie" et destinée aux seniors.

Une juste récompense pour une bonne mémoire

Notre cerveau aime les récompenses et en recevoir l'aide à retenir des informations.