Vieillir, activité physique sous ordonnance

Dernière mise à jour 30/09/15 | Vidéo
Chaque année, environ un tiers des plus de 65 ans sont victimes de chutes. Un médicament tout simple existe pourtant et permet de prévenir efficacement les chutes… il s’appelle l’activité physique!

Il peut même prévenir l’Alzheimer ou la dépression. Une capsule de 20 minutes par jour de marche ou de 2h30 d’activité physique par semaine permettrait même de diminuer de 58% les risques d’avoir un
diabète de type 2.

_________

Source

L'antidote est l'émission de prévention et promotion de la santé sur Canal9. Diffusée le 25.09.2015. En partenariat avec:

Vidéo originale: http://canal9.ch/lantidote-vieillir-activite-physique-sous-ordonnance/

A LIRE AUSSI

Bouger pour sa santé

Pour une belle vieillesse, bougez et restez curieux

Le nombre de personnes âgées augmente. En 2040, un valaisan sur huit, par exemple, aura plus de 80 ans. Comment relever ce défi au niveau de la prise en...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
sport_seniors

Les bienfaits du sport chez les seniors

De plus en plus de retraités pratiquent une activité physique. Ils en retirent de nombreux bénéfices pour leur santé. Mais avant de reprendre l’entraînement, un passage chez son médecin est recommandé.
Personnes âgées: il n'est jamais trop tard pour se bouger

Personnes âgées: il n'est jamais trop tard pour se bouger

Même après des décennies d'inactivité, se mettre tardivement à faire du sport peut apporter un gain considérable si l'on veut «vieillir en bonne santé». Les 3500 sujets britanniques qui ont été suivis durant huit ans à l'occasion de l'étude originale que publie le «British Journal of Sports Medicine» en ont apporté la preuve convaincante.
Grille de sudoku

Comment maintenir son activité mentale

Se préparer à une vieillesse mentalement active devrait être l'objet de toute une vie, avec un développement ininterrompu de notre potentiel intellectuel et émotionnel. Explications.
Videos sur le meme sujet

Pour une belle vieillesse, bougez et restez curieux

Le nombre de personnes âgées augmente. En 2040, un valaisan sur huit, par exemple, aura plus de 80 ans. Comment relever ce défi au niveau de la prise en charge, des infrastructures et du quotidien ? L'antidote fait le point.